Julia Luckenbach Str - Histoire

Julia Luckenbach Str - Histoire

Julia Luckenbach

Ancien nom conservé.

(Str: dp. 16 533; 1. 456'6"; né. 57'2"; dr. 31'6"; s. 14 k; cpl. 70; a. 14", 13")

Julia Luckenbach, un cargo, a été construit en 1917 par Fore River Shipbuilding Co., Quincy, Mass. pour le Luckenbach S.S. Co. ; elle a été reprise par la Marine le 7 août 1918 et commandée le 15 août, le lieutenant Cmdr. George C. Benner, USNRF, aux commandes.

Affecté à NOTS, Julia Luckenbach a quitté New York le 10 septembre avec une cargaison vitale pour les forces européennes, arrivant à Marseille 2 semaines plus tard. Après la signature de l'Armstice le 11 novembre 1918, elle a continué à transporter des marchandises vers la France tout en retournant aux États-Unis avec des troupes, des patients et d'autres vétérans qui s'étaient bien battus pour rendre « le monde sûr pour la démocratie ». Le Julia Luckenbach est arrivé à New York après sa dernière croisière en juillet 1919 et y est resté jusqu'à sa mise hors service le 9 septembre 1919. Il a été rendu à ses propriétaires le même jour.


La Julia REPL

Julia est livrée avec une ligne de commande interactive REPL (boucle read-eval-print) complète intégrée dans l'exécutable julia. En plus de permettre une évaluation rapide et facile des instructions Julia, il dispose d'un historique consultable, d'une saisie par tabulation, de nombreuses combinaisons de touches utiles et de modes d'aide et de shell dédiés. Le REPL peut être démarré en appelant simplement julia sans arguments ou en double-cliquant sur l'exécutable :

Pour quitter la session interactive, tapez ^D – la touche de contrôle avec la touche d sur une ligne vide – ou tapez exit() suivi de la touche return ou enter. Le REPL vous accueille avec une bannière et une invite julia>.


Contenu

Roberts est né le 28 octobre 1967 à Smyrne, en Géorgie, une banlieue d'Atlanta, [1] [9] de Betty Lou Bredemus (1934-2015) et Walter Grady Roberts (1933-1977). [1] [9] [10] Elle est d'origine anglaise, écossaise, irlandaise, galloise, allemande et suédoise. [11] [12] Son père était un Baptiste, sa mère un catholique, [13] et elle a été élevée catholique. [14] [15] Son frère aîné Eric Roberts (né en 1956), dont elle était séparée pendant plusieurs années jusqu'en 2004, sa sœur aînée Lisa Roberts Gillan (née en 1965) et sa nièce Emma Roberts, sont aussi des acteurs. Elle avait également une demi-soeur plus jeune nommée Nancy Motes (1976-2014).

Les parents de Roberts, anciens acteurs et dramaturges, se sont rencontrés alors qu'ils se produisaient dans des productions théâtrales pour les forces armées. Ils ont ensuite cofondé l'Atlanta Actors and Writers Workshop à Atlanta, près de Juniper Street à Midtown. Ils dirigeaient une école de théâtre pour enfants à Decatur, en Géorgie, alors qu'ils attendaient Julia. Les enfants de Coretta et Martin Luther King Jr. ont fréquenté l'école Walter Roberts a servi d'entraîneur par intérim pour leur fille, Yolanda. [16] En guise de remerciement pour son service, Mme King a payé la facture d'hôpital de Mme Roberts à la naissance de Julia. [17]

Ses parents se sont mariés en 1955. Sa mère a demandé le divorce en 1971, le divorce a été prononcé au début de 1972. [18] À partir de 1972, Roberts a vécu à Smyrna, en Géorgie, où elle a fréquenté l'école primaire Fitzhugh Lee, l'école intermédiaire Griffin et l'école secondaire Campbell . [19] En 1972, sa mère a épousé Michael Motes, qui était abusif et souvent au chômage, Roberts le méprisait. [20] Le couple a eu Nancy, décédée à 37 ans le 9 février 2014, d'une apparente overdose de drogue. [21] Le mariage a pris fin en 1983, avec Betty Lou divorçant Motes pour des motifs de cruauté, elle avait déclaré que l'épouser était la plus grande erreur de sa vie. [20] Le propre père de Roberts est mort d'un cancer quand elle avait dix ans. [22]

Roberts voulait être vétérinaire quand il était enfant. [23] Elle a aussi joué de la clarinette dans son groupe scolaire. [24] [25] Après avoir obtenu son diplôme du Lycée Campbell de Smyrna, elle a assisté à l'Université d'État de Géorgie mais n'a pas obtenu son diplôme. Elle s'est ensuite rendue à New York pour poursuivre une carrière d'actrice. Une fois là-bas, elle a signé avec l'agence de mannequins Click et s'est inscrite à des cours de théâtre. [26] [27]

Fin des années 1980 : premiers rôles

Roberts a fait sa première apparition sur grand écran dans le film la satisfaction (1988), aux côtés de Liam Neeson et Justine Bateman, en tant que membre du groupe à la recherche d'un concert d'été. Elle avait auparavant interprété un petit rôle face à son frère Eric, dans Rouge sang (elle a deux mots de dialogue), filmé en 1987, bien qu'il ne soit sorti qu'en 1989. Sa première apparition à la télévision était en tant que victime de viol juvénile dans la première saison de la série Une histoire de crime avec Dennis Farina, dans l'épisode intitulé "The Survivor", diffusé le 13 février 1987. Son premier succès critique auprès des cinéphiles fut sa performance dans le film indépendant Pizza mystique en 1988 [28] la même année, elle a joué un rôle dans la finale de la quatrième saison de Miami Vice. En 1989, elle a figuré dans Magnolias en acier, en tant que jeune mariée atteinte de diabète, et a reçu à la fois sa première nomination aux Oscars (en tant que meilleure actrice dans un second rôle) et son premier Golden Globe Award (Meilleure actrice dans un second rôle) pour sa performance. [28]

Années 90 : Percée et montée en puissance

Roberts est devenue connue du public mondial lorsqu'elle a joué avec Richard Gere dans l'histoire Cendrillon-Pygmalionesque, Une jolie femme, en 1990, incarnant une prostituée indépendante au cœur d'or affirmée. [28] Roberts a remporté le rôle après Michelle Pfeiffer, Molly Ringwald, Meg Ryan, Jennifer Jason Leigh, Karen Allen et Daryl Hannah (sa co-star dans Magnolias en acier) l'a refusé. [29] Le rôle lui a également valu une deuxième nomination aux Oscars, cette fois en tant que meilleure actrice et une deuxième victoire au Golden Globe Award, en tant que meilleure actrice de film (musical ou comédie). [28] Une jolie femme a enregistré le plus grand nombre de ventes de billets aux États-Unis pour une comédie romantique [30] et a rapporté 463,4 millions de dollars dans le monde. [31]

Roberts a joué le rôle de l'un des cinq étudiants menant des expériences clandestines qui produisent des expériences de mort imminente dans le thriller surnaturel Flatliners, en 1990. Son film suivant était le thriller à succès commercial Coucher avec l'ennemi (1991), dans lequel elle incarne une femme battue qui échappe à son mari violent, interprété par Patrick Bergin, et commence une nouvelle vie dans l'Iowa. Roberts a joué Tinkerbell dans Steven Spielberg Accrocher, et a joué le rôle d'infirmière dans le film d'amour de Joel Schumacher Mourir jeune les deux films sont également sortis en 1991, à une réponse commerciale très positive. [32] [33]

Roberts a pris une pause de deux ans à l'écran, au cours de laquelle elle n'a fait aucun film autre qu'une apparition dans le film de Robert Altman. Le joueur (1992). Au début de 1993, elle a fait l'objet d'une Personnes couverture d'un magazine demandant : "Qu'est-il arrivé à Julia Roberts ?". [34] Roberts a joué avec Denzel Washington dans le thriller Le slip Pélican (1993), basé sur le roman de 1992 de John Grisham du même nom. [28] Elle y incarne une jeune étudiante en droit qui découvre un complot, se mettant elle-même et les autres en danger. Le film a été un succès commercial, rapportant 195,2 millions de dollars dans le monde. [35] [36] Aucune de ses prochaines sorties de films - J'aime les ennuis (1994), Prêt à porter (1994) et Quelque chose a raconter (1995) – ont été particulièrement bien accueillis par la critique. [37] [38] [39] En 1996, elle a joué dans la deuxième saison de Amis (épisode 13, "The One After the Superbowl"), [40] et est apparu avec Liam Neeson dans le drame historique Michael Collins, [28] dépeignant Kitty Kiernan, la fiancée du leader révolutionnaire irlandais assassiné. Stephen Frears' Marie Reilly, son autre film de 1996, est un échec critique et commercial. [41] [42]

À la fin des années 1990, Roberts a connu un nouveau succès dans le genre de la comédie romantique. Dans Le mariage de mon meilleur ami (1997), elle a joué aux côtés de Dermot Mulroney, Cameron Diaz et Rupert Everett, en tant que critique gastronomique qui se rend compte qu'elle est amoureuse de son meilleur ami et essaie de le reconquérir après avoir décidé d'épouser quelqu'un d'autre. Le film a été un succès mondial au box-office [43] et est considéré comme l'un des meilleurs films de comédie romantique de tous les temps. [44] [45] En 1998, Roberts est apparu sur Rue de Sesame face au personnage Elmo, et a joué dans le drame Belle-mère, aux côtés de Susan Sarandon, [46] tournant autour de la relation compliquée entre une mère en phase terminale et la future belle-mère de ses enfants. Tandis que les critiques étaient mitigées, [46] le film a rapporté 159,7 millions de dollars dans le monde. [47]

Roberts s'est associé à Hugh Grant pour Notting Hill (1999), dépeignant une actrice célèbre tombant amoureuse d'un propriétaire de librairie en difficulté. Le film déplacé Quatre mariages et un enterrement comme le plus grand succès britannique de l'histoire du cinéma, avec des revenus équivalant à 363 millions de dollars dans le monde. [48] ​​Un exemple de comédies romantiques modernes dans la culture traditionnelle, le film a été aussi bien reçu par les critiques. Le critique de CNN, Paul Clinton, a qualifié Roberts de « reine de la comédie romantique [dont] le règne continue », et a fait remarquer : «Notting Hill est à lui seul une autre histoire drôle et réconfortante sur l'amour contre toute attente. » [49] Elle a retrouvé Richard Gere et Garry Marshall, tous deux Une jolie femme, pour jouer une femme qui a laissé une ribambelle de fiancés à l'autel de Mariée en fuite, également sorti en 1999. Mariée en fuite a reçu des critiques généralement mitigées de la part des critiques, [50] [51] [52] [53] mais il a très bien fonctionné au box-office, rapportant 309,4 millions de dollars dans le monde entier. [54] Roberts était une guest star dans "Empire", un épisode de la saison 9 de la série télévisée Loi et ordonnance, avec l'acteur régulier Benjamin Bratt, qui à l'époque, était son petit ami. Sa performance lui a valu une nomination aux Primetime Emmy Award de la meilleure actrice invitée dans une série dramatique. [55]

Années 2000 : Reconnaissance mondiale et éloge de la critique

En 2000, Roberts a dépeint la militante écologiste Erin Brockovich dans son combat contre la Pacific Gas and Electric Company (PG&E) de Californie dans le film Erin Brockovitch, pour laquelle elle est devenue la première actrice à être payée 20 millions de dollars pour un film [56] Pierre roulante Peter Travers du magazine a écrit : « Roberts montre le bilan émotionnel d'Erin alors qu'elle essaie de rester responsable envers ses enfants et envers un travail qui lui a donné un avant-goût de l'estime de soi », [57] tandis que Divertissement hebdomadaire le critique Owen Gleiberman a estimé que c'était un « plaisir de regarder Roberts, avec son éclat coquette et son ressac de mélancolie ». [58] Erin Brockovitch fait 256,3 millions de dollars dans le monde entier, [59] et Roberts a remporté l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle. En décembre 2000, Roberts, qui avait été l'actrice la mieux payée dans les années 1990, est devenue la première actrice à faire Le journaliste hollywoodien La liste des 50 femmes les plus influentes du show-business depuis que la liste avait commencé en 1992. [3] La même année, sa société Shoelace Productions a reçu un accord avec Joe Roth. [60]

Après le premier film de Roberts Erin Brockovitch était la comédie des gangsters de la route, Le Mexicain (2001), lui donnant la chance de travailler avec son ami de longue date Brad Pitt. Le scénario du film était à l'origine destiné à être tourné en tant que production indépendante sans grandes stars du cinéma, mais Roberts et Pitt, qui cherchaient depuis un certain temps un projet qu'ils pourraient réaliser ensemble, l'ont appris et ont décidé de signer. Bien qu'annoncé comme un véhicule vedette de la comédie romantique typique, le film ne se concentre pas uniquement sur la relation Pitt/Roberts et les deux ont partagé relativement peu de temps à l'écran ensemble. Le Mexicain a gagné 66,8 millions de dollars au box-office américain. [61]

Son prochain film, la comédie romantique Les amoureux de l'Amérique (également en 2001), a joué Roberts avec Billy Crystal, John Cusack et Catherine Zeta-Jones. Réalisée par Joe Roth, la farce hollywoodienne est centrée sur un supercouple, Gwen et Eddie, qui se séparent lorsqu'elle le largue pour un autre homme. Roberts a dépeint la sœur et l'assistante autrefois en surpoids de Gwen qui est secrètement amoureuse d'Eddie (Cusack) depuis des années. Les critiques du film étaient généralement défavorables : les critiques estimaient qu'en dépit de sa distribution célèbre, le film manquait de « personnages sympathiques » et n'était « drôle que par à-coups ». [62] Un succès commercial, il a rapporté plus de 138 millions de dollars dans le monde entier, cependant. [63]

À l'automne 2001, Roberts a fait équipe avec Erin Brockovitch réalisateur Steven Soderbergh pour Onze de l'océan, un film de comédie-crime et un remake du film Rat Pack de 1960 du même nom, avec un casting comprenant George Clooney, Brad Pitt et Matt Damon. Roberts a joué Tess Ocean, l'ex-femme du leader Danny Ocean (Clooney), jouée à l'origine par Angie Dickinson, qui sort avec un propriétaire de casino joué par Andy García. Un succès critique comme au box-office, Onze de l'océan est devenu le cinquième film le plus rentable de l'année avec un total de 450 millions de dollars dans le monde. [64]

En 2003, Roberts a été choisi pour le film dramatique de Mike Newell Mona Lisa sourire, avec également Kirsten Dunst, Maggie Gyllenhaal et Julia Stiles. Roberts a reçu un record de 25 millions de dollars pour son interprétation d'un professeur d'histoire de l'art avant-gardiste au Wellesley College en 1953 – le plus élevé jamais gagné par une actrice jusque-là. [65] Le film a recueilli des critiques largement tièdes de la part des critiques, qui l'ont trouvé " prévisible et sûr ". [66]

En 2004, Roberts a remplacé Cate Blanchett dans Mike Nichols Plus proche, un film dramatique romantique écrit par Patrick Marber, basé sur sa pièce du même nom primée en 1997. [67] Le film a joué aussi le rôle principal Jude Law, Natalie Portman et Clive Owen. [67] Toujours en 2004, elle a repris le rôle de Tess Ocean dans la suite Les douze de l'océan. Le film était délibérément beaucoup plus non conventionnel que le premier, incarné par une séquence dans laquelle le personnage de Roberts imite la vraie Julia Roberts, en raison de ce que les personnages du film croient être leur forte ressemblance. [68] Bien que moins bien analysé que Onze, le film est devenu un autre succès majeur au box-office, avec un revenu brut de 363 millions de dollars dans le monde, principalement grâce à sa diffusion internationale. [69] Contrairement à tous les acteurs masculins, Roberts n'est pas apparu dans le troisième et dernier volet de la série, Ocean's Thirteen (2007), en raison de problèmes de script. [70] En 2005, elle a été présentée dans le clip du single "Dreamgirl" du Dave Matthews Band, c'était sa première apparition dans un clip. [71] Roberts est apparu dans Le journaliste hollywoodien's liste des 10 actrices les mieux payées chaque année de 2002 (lorsque le magazine a commencé à compiler sa liste) à 2005. [5]

En plus de fournir sa voix pour des rôles dans les films d'animation de 2006 Le tyran des fourmis et La toile de Charlotte, [72] [73] Roberts a fait ses débuts à Broadway le 19 avril 2006, en tant que Nan dans une reprise de la pièce de 1997 de Richard Greenberg Trois jours de pluie face à Bradley Cooper et Paul Rudd. Bien que la pièce ait rapporté près d'un million de dollars de ventes de billets au cours de sa première semaine [74] et ait été un succès commercial tout au long de sa diffusion limitée, sa performance a suscité des critiques. Ben Brantley de Le New York Times a décrit Roberts comme étant lourde de "conscience de soi (en particulier dans le premier acte) [et] ne connaissant que d'un coup d'œil les deux personnages qu'elle joue". [75] Brantley a critiqué aussi la production globale, en écrivant qu'"il est presque impossible de discerner ses vertus artistiques de cette interprétation en bois et éclatée, dirigée par Joe Mantello." [75] Écrire dans le Poste de New York, Clive Barnes a déclaré : « J'ai détesté la pièce. Pour être tristement honnête, je l'ai même détestée. Au moins, j'ai aimé la pluie, même si trois jours peuvent sembler une éternité. [76]

Son prochain film était La guerre de Charlie Wilson, avec Tom Hanks et Philip Seymour Hoffman, réalisé par Mike Nichols Roberts a joué la mondaine Joanne Herring, l'intérêt amoureux du membre du Congrès démocrate du Texas Charles Wilson. Il a été libéré le 21 décembre 2007, [77] aux acclamations critiques, [78] avec Roberts gagnant finalement sa sixième nomination au Golden Globe. [79] Lucioles dans le jardin, un drame indépendant dans lequel Roberts a joué une mère dont la mort met l'histoire en mouvement, a également joué Ryan Reynolds et Willem Dafoe le film a été projeté au Festival international du film de Berlin 2008 et a ensuite été projeté dans les cinémas européens - il n'a pas obtenu de Nord Sortie américaine jusqu'en 2011. [80] En 2009, Roberts a joué avec Clive Owen dans le thriller comique à succès modéré Duplicité, jouant un agent de la CIA collaborant avec un autre espion pour réaliser une arnaque compliquée. [81] Pour sa performance, elle a reçu sa septième nomination au Golden Globe. Toujours en 2009, Lancôme a annoncé que Roberts deviendrait leur ambassadeur mondial pour leur entreprise. [82]

Années 2010 : actrice établie

En 2010, Roberts a joué un capitaine de l'armée américaine en congé d'une journée, dans le cadre d'un grand casting, dans la comédie romantique La Saint-Valentin, et a joué le rôle d'auteur se retrouvant à la suite d'un divorce dans l'adaptation cinématographique de Mange prie aime. Alors qu'elle a reçu 3 millions de dollars d'avance contre 3% du montant brut pour son rôle de six minutes dans La Saint-Valentin, [83] Mange prie aime a eu les débuts les plus élevés au box-office pour Roberts dans un rôle de premier plan depuis Les amoureux de l'Amérique. [84] [85] Plus tard dans l'année, elle a signé une prolongation de cinq ans avec Lancôme pour 50 millions de dollars. [86]

En 2011, elle est apparue en tant que professeur d'université et l'intérêt amoureux d'un homme d'âge moyen revenant aux études dans la comédie romantique Larry Couronne, face à Tom Hanks, qui a réalisé et joué le rôle-titre. [87] Le film a reçu des critiques généralement médiocres, [88] bien que la performance comique de Roberts ait été louée. [89] Dans Miroir Miroir (2012), l'adaptation de Tarsem Singh de Blanc comme neige, Roberts a dépeint la reine Clementianna, la méchante belle-mère de Blanche-Neige, face à Lily Collins. [90]

En 2013, Roberts a joué aux côtés de Meryl Streep et Ewan McGregor dans la comédie dramatique noire Août: Comté d'Osage, à propos d'une famille dysfonctionnelle qui se réunit dans la maison familiale lorsque leur patriarche disparaît soudainement. [91] Sa performance lui a valu des nominations pour le Golden Globe Award, le Screen Actors Guild Award, le Critics' Choice Award et l'Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle, entre autres distinctions. [92] [93] [94] [95] C'était sa quatrième nomination aux Oscars. [96]

En 2014, Roberts a joué le rôle du Dr Emma Brookner, un personnage basé sur le Dr Linda Laubenstein, [97] [98] dans l'adaptation télévisée de la pièce de théâtre de Larry Kramer sur l'ère du sida, Le coeur normal, qui a été diffusé sur HBO, le film a été acclamé par la critique et Salon de la vanité, dans sa critique, écrivait : "Roberts, quant à lui, fredonne des justes, Erin Brokovitch-ian colère. Entre ceci et Août: Comté d'Osage, elle se taille une belle nouvelle niche, jouant des femmes cassantes qui montrent leur amour et leur inquiétude à travers un tempérament explosif".[99] Son rôle lui a valu une nomination pour le Primetime Emmy Award pour l'Actrice de soutien exceptionnelle dans une mini-série ou un film. [100] Elle a également narré « Women in Hollywood », un épisode de la deuxième saison de Créatrices : les femmes qui font l'Amérique, en 2014. [101]

En 2015, Roberts est apparu dans la campagne printemps-été de Givenchy, [102] [103] et a joué le rôle d'une mère en deuil face à Nicole Kidman et Chiwetel Ejiofor dans le film peu vu Secret dans leurs yeux, un remake du film argentin 2009 du même nom, tous deux basés sur le roman La pregunta de sus ojos par l'auteur Eduardo Sacheri. [104]

En 2016, elle retrouve à nouveau Garry Marshall pour apparaître comme un auteur accompli qui a donné son enfant en adoption dans la comédie romantique. Fête des mères, face à Jennifer Aniston, Kate Hudson, Jason Sudeikis et Timothy Olyphant. Le film a reçu « des critiques extrêmement négatives », mais budgétisé à 25 millions de dollars, a été un succès modéré au box-office, totalisant 48,5 millions de dollars. [105] Elle a également joué le rôle de réalisatrice de télévision dans le thriller Monstre d'argent, réalisé par Jodie Foster et aux côtés de George Clooney et Jack O'Connell. [106] [107] [108]

Dans Merveille (2017), l'adaptation cinématographique du roman du même nom de 2012 de R. J. Palacio, Roberts a joué la mère d'un garçon atteint du syndrome de Treacher Collins. [109] Les temps a estimé que Roberts "soulève chacune de ses scènes dans Merveille vers des endroits presque sublimes", [110] dans le cadre d'un accueil positif, [111] et avec un brut mondial de 305,9 millions de dollars, Merveille est devenu l'un des films les plus vus de Roberts. [112] Roberts a assumé le rôle d'assistante sociale dans une installation gouvernementale secrète dans sa première série télévisée, Retour à la maison, qui a été créée le 2 novembre 2018 sur Amazon Video. [113]

Relations et mariages

Roberts a eu des relations amoureuses avec les acteurs Jason Patric, Liam Neeson, Kiefer Sutherland, Dylan McDermott et Matthew Perry. [114] [115] Elle a été brièvement fiancée à Sutherland, ils ont rompu trois jours avant leur mariage prévu le 11 juin 1991. [116] Le 25 juin 1993, elle a épousé le chanteur country Lyle Lovett. Le mariage a eu lieu à St. James Église luthérienne de Marion, Indiana. [117] Ils se séparent en mars 1995 et divorcent par la suite. [118] De 1998 à 2001, Roberts est sorti avec l'acteur Benjamin Bratt. [119]

Roberts et son mari, le caméraman Daniel Moder, se sont rencontrés sur le tournage de son film Le Mexicain en 2000 alors qu'elle sortait encore avec Bratt. À l'époque, Moder était marié à Vera Steimberg. Il a demandé le divorce un peu plus d'un an plus tard, et après qu'il ait été finalisé, lui et Roberts se sont mariés le 4 juillet 2002 [120] dans son ranch à Taos, Nouveau-Mexique. [121] Ensemble, ils ont trois enfants : des jumeaux, une fille et un fils, nés en novembre 2004, [122] et un autre fils né en juin 2007. [123]

Croyances religieuses

En 2010, Roberts a déclaré qu'elle était hindoue. [124] Roberts est un fidèle du gourou Neem Karoli Baba (Maharaj-ji), dont une image a attiré Roberts vers l'hindouisme. [125]

En septembre 2009, Swami Daram Dev de l'Ashram Hari Mandir à Pataudi, où Roberts tournait Mange prie aime, a donné à ses enfants de nouveaux noms d'après les dieux hindous : Laxmi pour Hazel, Ganesh pour Phinnaeus et Krishna Balram pour Henry. [126]

Philanthropie

Roberts a donné son temps et ses ressources à l'UNICEF ainsi qu'à d'autres organisations caritatives. Le 10 mai 1995, Roberts arrive à Port-au-Prince, comme elle dit, « pour m'instruire ». [127] [128] La pauvreté qu'elle a trouvée était écrasante. "Mon cœur est juste en train d'exploser", a-t-elle déclaré. [127] Les responsables de l'UNICEF espéraient que sa visite de six jours déclencherait une explosion de dons : 10 millions de dollars d'aide ont été demandés à l'époque. [127] [128]

En 2000, Roberts a raconté Anges silencieux, un documentaire sur le syndrome de Rett, un trouble neurodéveloppemental. [129] Le documentaire a été conçu pour aider à sensibiliser le public à la maladie. En juillet 2006, Roberts est devenue porte-parole d'Earth Biofuels, ainsi que présidente du conseil consultatif nouvellement formé de l'entreprise qui fait la promotion de l'utilisation de carburants renouvelables. [130] Elle a soutenu la campagne "Chime For Change" de Gucci qui vise à diffuser l'autonomisation des femmes. [131]

Roberts était la voix de Mère Nature dans un court métrage de 2014 pour Conservation International, destiné à sensibiliser au changement climatique. [132]

Société de production cinématographique

Roberts dirige la société de production Red Om Films (Red Om est "Moder" épelé à l'envers, d'après le nom de famille de son mari [133] ) avec sa sœur, Lisa Roberts Gillan et Marisa Yeres Gill. [134] Par l'intermédiaire de Red Om, Roberts a été producteur exécutif des quatre premiers films du fille américaine série de films (basée sur le fille américaine gamme de poupées), sorti entre 2004 et 2008. [135]


Julia Luckenbach Str - Histoire

La liste des navires ci-dessous comprend les navires pour lesquels des informations peuvent être trouvées dans les horaires/listes de navigation ou d'autres publications présentées sur ce site Web. (Ceci est un critère obligatoire. Aucun autre navire n'est répertorié, y compris ceux qui ne sont mentionnés que dans les archives ou l'expédition dans les sections 1971.)

Le lien pour chaque navire vous dirigera vers une page de compagnie maritime, où il y a au moins une publication qui mentionne le navire. (Parfois, le navire peut être trouvé sur un autre lien de la page de la compagnie maritime.) Si le même nom a été utilisé par plus d'un navire, le nom n'est répertorié qu'une seule fois, si les navires appartenaient à la même compagnie.

Consultez les listes de vues extérieures et de vues intérieures pour des liens directs vers des pages avec des vues de certains des navires présentés sur ce site Web.

Å, voir A
Ä voir A
Ö, voir O
Akaroa

Vous pouvez utiliser mes images sur un autre site.
Veuillez les créditer comme provenant de la collection de Björn Larsson,
et de préférence fournir un lien vers ma page d'introduction.
Veuillez également respecter les dispositions relatives aux droits d'auteur comme indiqué ci-dessous.
Merci!


Julia Luckenbach Str - Histoire

Un certain nombre de transports de troupes existants, ainsi que des navires saisis en Allemagne, ont été utilisés pour renvoyer des troupes d'Europe aux États-Unis après l'armistice. En outre, plusieurs navires battant pavillon étranger n'étaient utilisés que pour le retour des troupes.

Jusqu'au 11 novembre 1918, tous les efforts ont été faits pour envoyer des troupes à L'Europe . Une fois les hostilités terminées, les États-Unis ont été confrontés à un énorme problème logistique de retour des troupes chez eux.

J'ai un exemplaire d'un livre intitulé Une histoire du service de transport par le vice-amiral Albert Gleaves, U.S.N. Il a été publié en 1921 et décrit l'effort incroyable nécessaire pour transporter des millions de soldats américains à la fois en France et chez eux. Plusieurs tableaux et illustrations du livre sont disponibles sur mon site internet, en suivant les liens sur cette page. Ces informations peuvent vous aider si vous recherchez un navire en particulier ou si vous souhaitez voir les statistiques derrière cet effort de guerre majeur.

Notez que le contenu du livre Gleaves est disponible en ligne : Copie en ligne de Une histoire du service de transport par le vice-amiral Albert Gleaves, U.S.N. Vous pouvez télécharger votre propre exemplaire et en savoir plus sur cette histoire fascinante, ainsi que sur les navires et les hommes qui en faisaient partie.

Navires de transport de troupes étrangers utilisés pour le retour du personnel

Les navires suivants d'origine étrangère ont été utilisés pour renvoyer les troupes américaines après l'armistice. Chaque ligne est formatée ainsi : NAME of SHIP (Nationality).


Contenu

Le lac Baïkal se trouve dans une vallée du Rift, créée par la zone du Rift Baïkal, où la croûte terrestre se sépare lentement. [18] À 636 km (395 mi) de long et 79 km (49 mi) de large, le lac Baïkal a la plus grande superficie de tous les lacs d'eau douce en Asie, à 31 722 km 2 (12 248 milles carrés), et est le lac le plus profond dans le monde à 1 642 m (5 387 pi). Le fond du lac est à 1 186,5 m (3 893 pi) au-dessous du niveau de la mer, mais en dessous se trouve environ 7 km (4,3 mi) de sédiments, plaçant le fond du rift à environ 8-11 km (5,0-6,8 mi) sous la surface, le rift continental le plus profond de la Terre. [18] En termes géologiques, le rift est jeune et actif – il s'élargit d'environ 2 cm (0,8 po) par an. La zone de faille est également sismiquement active, des sources chaudes se produisent dans la région et des tremblements de terre notables se produisent toutes les quelques années. Le lac est divisé en trois bassins : Nord, Central et Sud, avec des profondeurs d'environ 900 m (3 000 pi), 1 600 m (5 200 pi) et 1 400 m (4 600 pi), respectivement. Des zones d'hébergement contrôlées par des failles atteignant des profondeurs d'environ 300 m (980 pi) séparent les bassins. Les bassins nord et central sont séparés par l'Academician Ridge, tandis que la zone autour du delta de Selenga et de la selle Buguldeika sépare les bassins central et sud. Le lac se jette dans l'Angara, un affluent de l'Ienisseï. Les reliefs notables incluent le cap Ryty sur la côte nord-ouest du Baïkal.

L'âge du Baïkal est estimé à 25-30 millions d'années, ce qui en fait le lac le plus ancien de l'histoire géologique. [11] [12] Il est unique parmi les grands lacs de haute latitude, car ses sédiments n'ont pas été nettoyés par les calottes glaciaires continentales. Des études coopératives russes, américaines et japonaises sur les sédiments de carottes de forage profond dans les années 1990 fournissent un enregistrement détaillé des variations climatiques au cours des 6,7 millions d'années écoulées. [19] [20] Des carottes de sédiments plus longues et plus profondes sont attendues dans un proche avenir. Le lac Baïkal est le seul lac d'eau douce confiné dans lequel il existe des preuves directes et indirectes d'hydrates de gaz. [21] [22] [23]

Le lac est entouré de montagnes, les monts Baïkal sur la rive nord, la chaîne de Barguzin sur la rive nord-est et la taïga est protégée en tant que parc national. Il contient 27 îles dont la plus grande, Olkhon, mesure 72 km (45 mi) de long et est la troisième plus grande île au monde liée au lac. Le lac est alimenté par pas moins de 330 rivières entrantes. [24] Les principaux se jetant directement dans le Baïkal sont le Selenga, le Barguzin, le Haut Angara, le Turka, le Sarma et le Snezhnaya. Il est drainé par une seule sortie, l'Angara.

Des vents réguliers existent dans la vallée du Rift du Baïkal. [25] Le Kultuk souffle vers le sud-ouest et le Verkhovik souffle vers le nord ou le nord-est. Ensemble, ces vents provoquent des vagues pouvant atteindre 6 mètres. De plus, des vents transversaux soufflent localement et sur des distances plus courtes. Le Sarma (du nom de la rivière Sarma) souffle vers le nord-ouest à l'automne à travers la vallée de Sarma et le détroit de l'île d'Olkhon. Le Bargouzine (du nom de la rivière Bargouzine) souffle vers le nord-est au printemps.

La rivière Turka à son embouchure avant de rejoindre le lac Baïkal

Caractéristiques de l'eau Modifier

Le Baïkal est l'un des lacs les plus clairs du monde. [9] Pendant l'hiver, la transparence de l'eau dans les sections ouvertes peut atteindre 30 à 40 m (100 à 130 pi), mais pendant l'été, elle est généralement de 5 à 8 m (15 à 25 pi). [26] Le Baïkal est riche en oxygène, même dans les sections profondes, [26] ce qui le sépare des plans d'eau distinctement stratifiés tels que le lac Tanganyika et la mer Noire. [27] [28]

Dans le lac Baïkal, la température de l'eau varie considérablement selon l'emplacement, la profondeur et la période de l'année. Pendant l'hiver et le printemps, la surface gèle pendant environ 4 à 5 mois, du début janvier au début mai-juin (au plus tard dans le nord), la surface du lac est recouverte de glace. [29] En moyenne, la glace atteint une épaisseur de 0,5 à 1,4 m (1,6 à 4,6 pi), [30] mais à certains endroits avec des monticules, elle peut atteindre plus de 2 m (6,6 pi). [29] Au cours de cette période, la température augmente lentement avec la profondeur du lac, étant la plus froide près de la surface recouverte de glace aux alentours du point de congélation, et atteignant environ 3,5 à 3,8 °C (38,3 à 38,8 °F) à une profondeur de 200 à 250 m (660-820 pi). [31] Après la rupture de la glace de surface, l'eau de surface est lentement réchauffée par le soleil, et en mai-juin, les 300 m (980 pi) supérieurs deviennent homothermes (même température partout) à environ 4 ° C ( 39 °F) à cause du mélange d'eau. [26] [31] Le soleil continue de réchauffer la couche de surface, et au pic en août peut atteindre jusqu'à environ 16 °C (61 °F) dans les sections principales [31] et 20-24 °C (68 –75 °F) dans les baies peu profondes de la moitié sud du lac. [26] [32] Pendant ce temps, le modèle est inversé par rapport à l'hiver et au printemps, car la température de l'eau baisse avec la profondeur croissante. Au début de l'automne, la température de surface chute à nouveau et une deuxième période homothermique à environ 4 °C (39 °F) de la partie supérieure d'environ 300 m (980 pi) se produit en octobre-novembre. [26] [31] Dans les parties les plus profondes du lac, d'environ 300 m (980 pi), la température est stable à 3,1–3,4 °C (37,6–38,1 °F) avec seulement des variations annuelles mineures. [31]

La température moyenne de surface a augmenté de près de 1,5 °C (2,7 °F) au cours des 50 dernières années, ce qui a réduit la période pendant laquelle le lac est recouvert de glace. [12] À certains endroits, des évents hydrothermaux avec de l'eau à environ 50 °C (122 °F) ont été trouvés. Ceux-ci se trouvent principalement en eau profonde, mais ont également été trouvés localement dans des eaux relativement peu profondes. Ils ont peu d'effet sur la température du lac en raison de son volume énorme. [31]

Le temps orageux sur le lac est courant, surtout pendant l'été et l'automne, et peut entraîner des vagues pouvant atteindre 4,5 m (15 pi). [26]

Le lac Baïkal vu depuis le satellite OrbView-2

Fonte des glaces printanière en cours sur le lac Baïkal, le 4 mai : Remarquez le nord couvert de glace, alors qu'une grande partie du sud est déjà libre de glace.

Cercle de glace mince, diamètre de 4,4 km (2,7 mi) à la pointe sud du lac, probablement causé par la convection

Delta de la rivière Selenga, principal affluent du Baïkal

Le lac Baïkal est riche en biodiversité. Il abrite plus de 1 000 espèces de plantes et 2 500 espèces d'animaux sur la base des connaissances actuelles, mais les chiffres réels pour les deux groupes seraient nettement plus élevés. [26] [33] Plus de 80% des animaux sont endémiques. [33]

Flore Modifier

Le bassin versant du lac Baïkal compte de nombreuses espèces florales représentées. Le chardon des marais (Cirsium palustre) se trouve ici à la limite orientale de son aire de répartition géographique. [34]

Les plantes vasculaires macrophytes submergées sont pour la plupart absentes, sauf dans certaines baies peu profondes le long des rives du lac Baïkal. [35] Plus de 85 espèces de macrophytes submergés ont été enregistrées, y compris des genres tels que Ceratophyllum, Myriophylle, Potamogeton, et Sparganium. [32] Les espèces envahissantes Elodea canadensis a été introduit dans le lac dans les années 1950. [35] Au lieu de plantes vasculaires, la flore aquatique est souvent dominée par plusieurs espèces d'algues vertes, notamment Draparnaldioides, Tétraspora, et Ulothrix dans des eaux moins profondes que 20 m (65 pi) bien que Aegagrophila, Cladophore, et Draparnaldioides peut se produire à plus de 30 m (100 pi). [35] Sauf pour Ulothrix, il existe des espèces endémiques du Baïkal dans tous ces genres d'algues vertes. [35] Plus de 400 espèces de diatomées, tant benthiques que planctoniques, se trouvent dans le lac, et environ la moitié d'entre elles sont endémiques au Baïkal, cependant, des incertitudes taxonomiques importantes subsistent pour ce groupe. [35]

Mammifères Modifier

Le sceau du Baïkal ou nerpa (Pusa sibirica) se trouve dans tout le lac Baïkal. [36] C'est l'une des trois seules populations de phoques d'eau douce au monde, les deux autres étant des sous-espèces de phoques annelés.

Un large éventail de mammifères terrestres peut être trouvé dans les habitats autour du lac, tels que l'ours brun eurasien, le loup eurasien, le renard roux, la zibeline, l'hermine, le wapiti, le cerf élaphe de Sibérie, le renne, le chevreuil de Sibérie, le cerf musqué de Sibérie, le sanglier , l'écureuil roux, le tamia de Sibérie, la marmotte, le lemming et le lièvre alpin. [37] Jusqu'au début du Moyen Âge, le bison (bison d'Europe) était présent près du lac, qui était la partie la plus orientale de son aire de répartition. [38]

Oiseaux Modifier

Il existe 236 espèces d'oiseaux qui habitent le lac Baïkal, dont 29 sont des oiseaux aquatiques. [39] Bien que nommé d'après le lac, tant la sarcelle du Baïkal que la paruline du Baïkal sont répandues en Asie orientale. [40] [41]

Poisson Modifier

Moins de 65 espèces de poissons indigènes sont présentes dans le bassin du lac, mais plus de la moitié d'entre elles sont endémiques. [26] [44] Les familles Abyssocottidae (chabots d'eau profonde), Comephoridae (golomyankas ou poisson-huile du Baïkal) et Cottocomephoridae (chabots du Baïkal) sont entièrement limitées au bassin du lac. [26] [45] Tous ceux-ci font partie des Cottoidea et mesurent généralement moins de 20 cm (8 po) de long. [35] On notera en particulier les deux espèces de golomyanka (Comephorus baicalensis et C. dybowskii). Ces poissons translucides à longues nageoires vivent généralement en eau libre à des profondeurs de 100 à 500 m (330 à 1 640 pieds), mais se trouvent à la fois moins profonds et beaucoup plus profonds. Avec certains chabots abyssocottidés, ils sont les poissons d'eau douce vivants les plus profonds du monde, se trouvant près du fond du lac Baïkal. [46] Les golomyankas sont la principale proie du phoque du Baïkal et représentent la plus grande biomasse de poissons du lac. [47] Au-delà des membres de Cottoidea, il y a peu d'espèces de poissons endémiques dans le bassin du lac. [26] [44]

L'espèce locale la plus importante pour la pêche est l'omul (Coregonus migratorius), un corégone endémique. [26] Il est pêché, fumé, puis largement vendu sur les marchés autour du lac. De plus, un deuxième corégone endémique habite le lac, C. baicalensis. [48] ​​L'ombre noir du Baïkal (Thymallus baicalensis), l'ombre blanc du Baïkal (T. brevipinnis) et l'esturgeon du Baïkal (Acipenser baerii baicalensis) sont d'autres espèces importantes ayant une valeur commerciale. Ils sont également endémiques du bassin du lac Baïkal. [42] [43] [49] [50]

Invertébrés Modifier

Le lac abrite une riche faune endémique d'invertébrés. Le copépode Epischura baikalensis est endémique au lac Baïkal et aux espèces de zooplancton qui y dominent, représentant 80 à 90 % de la biomasse totale. [51] On estime que les épischurans filtrent jusqu'à mille kilomètres cubes d'eau par an, soit tout le volume du lac tous les vingt-trois ans. [52]

Parmi les groupes d'invertébrés les plus divers figurent les crustacés amphipodes et ostracodes, les escargots d'eau douce, les annélides et les vers turbellaires :

Crustacés amphipodes et ostracodes Modifier

Plus de 350 espèces et sous-espèces d'amphipodes sont endémiques du lac. [33] Ils sont exceptionnellement divers dans l'écologie et l'apparence, allant du pélagique Macrohectope aux eaux profondes relativement grandes Abyssogammarus et Garjajewia, le petit herbivore Micropuce, et le parasite Pachyschèse (parasite d'autres amphipodes). [53] Le « gigantisme » de certains amphipodes du Baïkal, qui a été comparé à celui observé chez les amphipodes antarctiques, a été lié au niveau élevé d'oxygène dissous dans le lac. [54] Parmi les « géants » se trouvent plusieurs espèces d'épines Acanthogammarus et Brachyuropus (Acanthogammaridae) trouvé à la fois à des profondeurs peu profondes et profondes. [55] Ces amphipodes remarquables et communs sont essentiellement des carnivores (ils prendront également des détritus) et peuvent atteindre une longueur de corps jusqu'à 7 cm (2,8 pouces). [53] [55]

Semblable à un autre lac ancien, le Tanganyika, le Baïkal est un centre de diversité des ostracodes. Environ 90% des ostracodes du lac Baïkal sont endémiques, [56] ce qui signifie qu'il y a c. 200 espèces endémiques.[57] Cela en fait le deuxième groupe de crustacés le plus diversifié du lac, après les amphipodes. [56] La grande majorité des ostracodes du Baïkal appartiennent aux familles Candonidae (plus de 100 espèces décrites) et Cytherideidae (environ 50 espèces décrites), [56] [58] mais les études génétiques indiquent que la véritable diversité dans au moins cette dernière famille a été largement sous-estimée. [59] La morphologie des ostracodes du Baïkal est très diversifiée. [56]

Escargots et bivalves Modifier

En 2006 [mise à jour] , près de 150 escargots d'eau douce sont connus du lac Baïkal, dont 117 espèces endémiques des sous-familles Baicaliinae (partie des Amnicolidae) et Benedictiinae (partie des Lithoglyphidae), et des familles Planorbidae et Valvatidae. [60] Tous les endémiques ont été enregistrés entre 20 et 30 m (66 et 98 pi), mais la majorité vit principalement à des profondeurs moins profondes. [60] Environ 30 espèces d'escargots d'eau douce peuvent être observées à une profondeur supérieure à 100 m (330 pi), ce qui représente la limite approximative de la zone d'ensoleillement, mais seulement 10 sont de véritables espèces d'eau profonde. [60] En général, les escargots du Baïkal ont une coquille mince et petite. Deux des espèces les plus courantes sont Benedictia baicalensis et Megalovalvata baicalensis. [61] La diversité des bivalves est plus faible avec plus de 30 espèces dont environ la moitié, toutes des familles Euglesidae, Pisidiidae et Sphaeriidae, sont endémiques (la seule autre famille du lac est les Unionidae avec une seule espèce non endémique). [61] [62] Les bivalves endémiques se trouvent principalement dans les bas-fonds, avec peu d'espèces d'eau profonde. [63]

Vers aquatiques Modifier

Avec près de 200 espèces décrites, dont plus de 160 endémiques, le centre de diversité des oligochètes aquatiques d'eau douce est le lac Baïkal. [64] Un plus petit nombre d'autres annélides d'eau douce est connu : 30 espèces de sangsues (Hirudinea), [65] et 4 polychètes. [64] Plusieurs centaines d'espèces de nématodes sont connues du lac, mais un grand pourcentage d'entre elles ne sont pas décrites. [64]

Plus de 140 espèces endémiques de vers plats (Plathelminthes) se trouvent dans le lac Baïkal, où elles sont présentes sur un large éventail de types de fonds. [66] La plupart des vers plats sont prédateurs, et certains sont relativement marqués de couleurs vives. Ils sont souvent abondants dans les eaux peu profondes, où ils mesurent généralement moins de 2 cm (1 po) de long, mais dans les parties plus profondes du lac, les plus grands, Baïkaloplana valide, peut atteindre jusqu'à 30 cm (1 pi) lorsqu'il est tendu. [35] [66]

Éponges Modifier

Au moins 18 espèces d'éponges sont présentes dans le lac, [67] dont 14 espèces de la famille endémique des Lubomirskiidae (les autres appartiennent à la famille non endémique des Spongillidae). [68] Dans les régions côtières du Baïkal, la plus grande biomasse benthique est constituée d'éponges. [67] Lubomirskia baicalensis, Baikalospongia bacillifera, et B. intermédiaire sont exceptionnellement grandes pour les éponges d'eau douce et peuvent atteindre 1 m (3,3 pi) ou plus. [67] [69] Ces trois sont aussi les éponges les plus communes dans le lac. [67] Alors que le Baïkalospongie les espèces ont généralement des structures encroûtantes ou en tapis, L. baikalensis a souvent des structures ramifiées et dans des zones où les communes peuvent former des "forêts" sous-marines. [70] La plupart des éponges du lac sont généralement vertes lorsqu'elles sont vivantes à cause des chlorophytes symbiotiques (zoochlorella), mais peuvent aussi être brunâtres ou jaunâtres. [71]

La région du Baïkal, parfois connue sous le nom de Baïkalia, a une longue histoire d'habitation humaine. Près du village de Mal'ta, à quelque 160 km au nord-ouest du lac, les restes d'un jeune homme humain connu sous le nom de MA-1 ou "Mal'ta Boy" sont des indications d'habitation locale par la culture Mal'ta–Buret' ca. 24 000 BP. Une des premières tribus connues dans la région était les Kurykans. [72]

Situé dans l'ancien territoire nord de la confédération Xiongnu, le lac Baïkal est l'un des sites de la guerre Han-Xiongnu, où les armées de la dynastie Han ont poursuivi et vaincu les forces Xiongnu du IIe siècle av. Ils ont enregistré que le lac était une « mer immense » (hanhai) et l'a désignée la mer du Nord (Běihǎi) des quatre mers semi-mythiques. [73] Les Kurykans, une tribu sibérienne qui habitaient la région au VIe siècle, lui ont donné un nom qui se traduit par « beaucoup d'eau ». Plus tard, il a été appelé "lac naturel" (Baygal nuur) par les Bouriates et "le lac riche" (Göl de la baie) par les Yakoutes. [74] Les Européens savaient peu de choses sur le lac jusqu'à ce que la Russie s'étende dans la région au 17ème siècle. Le premier explorateur russe à atteindre le lac Baïkal était Kurbat Ivanov en 1643. [75]

L'expansion russe dans la région bouriate autour du lac Baïkal [76] en 1628-1658 faisait partie de la conquête russe de la Sibérie. Cela a été fait d'abord en suivant la rivière Angara en amont d'Ienisseïsk (fondée en 1619) et plus tard en se déplaçant vers le sud depuis la rivière Lena. Les Russes ont entendu parler des Bouriates pour la première fois en 1609 à Tomsk. D'après les contes populaires relatés un siècle après les faits, en 1623, Demid Pyanda, qui fut peut-être le premier Russe à atteindre la Léna, passa de la Léna supérieure à l'Angara et arriva à Ienisseïsk. [77]

Vikhor Savin (1624) et Maksim Perfilyev (1626 et 1627-1628) ont exploré le pays de Toungous sur le bas Angara. À l'ouest, Krasnoïarsk sur le haut Ienisseï a été fondée en 1627. Un certain nombre d'expéditions mal documentées ont exploré vers l'est depuis Krasnoïarsk. En 1628, Piotr Beketov rencontra pour la première fois un groupe de Bouriates et rassembla yasak (hommage) de leur part sur le futur site de Bratsk. En 1629, Yakov Khripunov partit de Tomsk pour trouver une mine d'argent. Ses hommes ont rapidement commencé à piller les Russes et les indigènes. Ils ont été rejoints par une autre bande d'émeutiers de Krasnoïarsk, mais ont quitté le pays bouriate lorsqu'ils ont manqué de nourriture. Cela a rendu difficile pour les autres Russes d'entrer dans la région. En 1631, Maksim Perfilyev construisit un ostrog à Bratsk. La pacification fut modérément réussie, mais en 1634, Bratsk fut détruite et sa garnison tuée. En 1635, Bratsk a été restauré par une expédition punitive sous Radukovskii. En 1638, elle est assiégée sans succès. [ citation requise ]

En 1638, Perfilyev traversa l'Angara par le portage d'Ilim jusqu'à la rivière Lena et descendit jusqu'à Olyokminsk. De retour, il a remonté la rivière Vitim dans la région à l'est du lac Baïkal (1640) où il a entendu des rapports sur le pays de l'Amour. En 1641, Verkholensk a été fondée sur la Lena supérieure. En 1643, Kurbat Ivanov remonta la Léna et devint le premier Russe à voir le lac Baïkal et l'île Olkhon. La moitié de son groupe, sous Skorokhodov, resta sur le lac, atteignit le Haut Angara à son extrémité nord et hiverna sur la rivière Bargouzine du côté nord-est. [ citation requise ]

En 1644, Ivan Pokhabov remonta l'Angara jusqu'au Baïkal, devenant peut-être le premier Russe à emprunter cette route difficile à cause des rapides. Il traversa le lac et explora le cours inférieur de la rivière Selenge. Vers 1647, il renouvela le voyage, obtint des guides et visita un « Tsetsen Khan » près d'Oulan-Bator. En 1648, Ivan Galkin a construit un ostrog sur la rivière Bargouzine qui devint un centre d'expansion vers l'est. En 1652, Vasily Kolesnikov rapporta de Bargouzine qu'on pouvait atteindre le pays de l'Amour en suivant les rivières Selenga, Uda et Khilok jusqu'aux futurs sites de Tchita et Nerchinsk. En 1653, Piotr Beketov prit la route de Kolesnikov vers le lac Irgen à l'ouest de Tchita, et cet hiver-là, son homme Urasov fonda Nerchinsk. Au printemps suivant, il tenta d'occuper Nerchensk, mais ses hommes l'obligèrent à rejoindre Stéphanov sur l'Amour. Nerchinsk a été détruite par les Toungous locaux, mais restaurée en 1658. [ citation requise ]

Le chemin de fer transsibérien a été construit entre 1896 et 1902. La construction du chemin de fer panoramique autour de l'extrémité sud-ouest du lac Baïkal a nécessité 200 ponts et 33 tunnels. Jusqu'à son achèvement, un train-ferry a transporté des wagons à travers le lac de Port Baïkal à Mysovaya pendant un certain nombre d'années. Le lac est devenu le site de l'engagement mineur entre la légion tchécoslovaque et l'armée rouge en 1918. Parfois, pendant les gelées hivernales, le lac pouvait être traversé à pied, bien qu'il y ait un risque d'engelures et d'hypothermie mortelle dus au vent froid se déplaçant sans obstruction à travers plat étendues de glace. Au cours de l'hiver 1920, la Grande Marche des Glaces de Sibérie s'est produite, lorsque l'armée russe blanche en retraite a traversé le lac Baïkal gelé. Le vent sur le lac exposé était si froid que de nombreuses personnes sont mortes, gelées sur place jusqu'au dégel printanier. À partir de 1956, la mise en eau du barrage d'Irkoutsk sur la rivière Angara a élevé le niveau du lac de 1,4 m (4,6 pi). [78]


Retour au cinéma

De retour dans les cinémas américains en 2009 avec Duplicité, Roberts l'a retrouvée Plus proche co-vedette Owen. Elle a expliqué son absence de deux ans de la scène cinématographique américaine à Personnes magazine, en disant, "Je n'ai pas le bogue pour travailler. J'ai le virus pour faire de bons films, et ces don&apost viennent très souvent. » Bien que le film n'ait pas été un énorme succès, les critiques ont annoncé le retour de Roberts&aposs. "C'est un plaisir indéniable de la revoir", a écrit Lisa Schwarzbaum dans Divertissement hebdomadaire.

En plus d'agir, Roberts a travaillé dans les coulisses. Elle a été productrice exécutive de la série télévisée de courte durée Reines Suprême (2003) et sur les adaptations télévisées du fille américaine histoires, y compris 2008&aposs Kit Kittredge : une fille américaine, avec Abigail Breslin comme personnage principal.


Julia Luckenbach Str - Histoire

DESCRIPTIONS DES NAVIRES - W-Z

Veuillez noter que les navires ont souvent changé de mains et de noms à plusieurs reprises. Si une entrée n'est que le nom du navire suivi d'un « voir. », alors ce navire a été renommé et vous trouverez l'historique complet sous le nom redirigé.

W.A. SCHOLTEN 1874
Le W.A.SCHOTEN était un navire de 2 529 tonneaux de jauge brute, d'une longueur de 351 pieds x largeur de 38,2 pieds, d'un clipperstem, d'un entonnoir, de trois mâts (gréés pour la voile), d'une construction en fer, d'une seule vis et d'une vitesse de 10 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers de 50-1ère et 600-3ème classe. Construit par Robert Napier & Sons, Glasgow, il a été lancé pour la Holland America Line le 16 février 1874. Son voyage inaugural a commencé le 16 mai 1874 lorsqu'il a quitté Rotterdam pour Plymouth et New York. Il a continué ce service jusqu'au début de son dernier voyage lorsqu'il a quitté Rotterdam le 18 novembre 1887. Le lendemain, il est coulé en collision avec le navire britannique ROSA MARY dans la Manche, faisant 132 morts. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.3, p.909]

WAESLAND / RUSSIE 1867
Le WAESLAND était un navire de 4 752 tonneaux de jauge brute, construit par J&G.Thomson, Glasgow en 1867. Ses détails étaient - longueur 435,1 pieds x faisceau 41,9 pieds, tige de tondeuse, un entonnoir, quatre mâts, construction en fer, vis unique et une vitesse de 14 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers 120-1ère et 1 500-3ème classe. Lancé le 20/3/1867 sous le nom de RUSSIA pour la Cunard Line, il fut acheté par la Red Star Line d'Anvers en 1880, rallongé de 358 pieds à 435,1 pieds, équipé de moteurs composés par les constructeurs, et rebaptisé WAESLAND. Le 6/12/1880, il a commencé son premier voyage pour ces propriétaires, lorsqu'il a quitté Anvers pour New York. En 1889, il fut équipé de moteurs à triple expansion par les constructeurs et le 17/8/1895 commença son dernier voyage Anvers - New York. Le 9/11/1895, il a commencé les traversées Philadelphie - Liverpool sous charte vers la ligne américaine, avec un hébergement pour 120 passagers en 2e et 1 500 en 3e classe. Il est coulé en collision avec le navire britannique HARMONIDES au large d'Anglesey le 5 mars 1902 avec la mort de 2 personnes. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.852]

WAIMATE 1896
5 610 tonnes brutes, longueur 420 pieds x largeur 54 pieds, un entonnoir, deux mâts, une seule vis, vitesse 15 nœuds. Hébergement pour les passagers des classes 26-1 et 250 émigrants. Construit par Hawthorn Leslie & Co, Newcastle, il est entré en service pour la New Zealand Shipping Co. en septembre 1896 sur le service Londres - Nouvelle-Zélande via Capetown. Utilisé pour transporter les troupes néo-zélandaises en Afrique du Sud pendant la guerre des Boers en 1899 et mis au rebut en 1925. [Merchant Fleets by Duncan Haws, vol.7, New Zealand Shipping Co]

WAIPA / MUNTER 1875
1 057 tonnes brutes, longueur 204,1 pieds x largeur 34,2 pieds, coque en fer, trois mâts, navire entièrement gréé, hébergement pour 300 passagers de classe émigrant. Construit par Palmer's Co., Newcastle, il a été livré à New Zealand Shipping Co. en octobre 1875 et a effectué près de 20 voyages en Nouvelle-Zélande pour la société, le plus rapide étant en 1875 à Port Chalmers lorsqu'il a accompli un temps de terre à terre de 82 jours.

Un extrait intéressant de l'Otago Daily Times du 1er novembre 1879 déclare : « Le bon navire WAIPA arrive au port avec un modèle de propreté et de bon ordre, et reflète le plus grand crédit sur le commandant (le génial Capt Gorn) et son infatigable Chief Officer , Mr J. Baxter. Elle apporte 1 500 tonnes de cargaison et aussi 1 000 oiseaux, les survivants de 1 600 collectés par leur propriétaire dans diverses parties de l'Europe. Il nous informe que sur 120 oiseaux insectivores, seuls 12 ont survécu, dont deux sont des rossignols et le reste des rouges-gorges. Le WAIPA apporte également une vache. Cette créature docile est en plein lait et a été dûment appréciée par les passagers"
Le témoignage du journal du chirurgien-surintendant CH Gibson fait après le voyage à Wellington en 1876 résume - "L'arrangement général de la New Zealand Shipping Co. à mon avis (après plus de 5 ans en mer en tant que chirurgien) contraste le plus favorablement avec ceux d'autres entreprises"
En 1894, le WAIPA a été vendu à Brodrene Bjornstad, Norvège, revendu en 1895 à H. Hansen, Lillesand et rebaptisé MUNTER et réaménagé en barque. En décembre 1911, il a disparu en mer. [Sea Breezes Magazine, février 1969] [Merchant Fleets, vol.7 par Duncan Haws]
Photos sur http://www.pictureaustralia.org/servlet/pa en tant que WAIPA et en tant que MUNTER. Tapez WAIPA et cliquez sur les photos pour les agrandir. Photo également disponible auprès de la bibliothèque Alexander Turnbull http://www.natlib.govt.nz/en/using/2atl.html

WAIROA 1875
WAIROA 1057 tonneaux de jauge brute, longueur 204,1 pi x largeur 34,2 pi (62,21 m x 10,42 m), navire à trois mâts, entièrement gréé, coque en fer et hébergement pour 300 passagers émigrants. Construit en 1875 par Palmers, Newcastle pour la New Zealand Shipping Co, il fut livré en novembre 1875. En 1884, en route pour Wellington, son capitaine, le capitaine Mathers, se plaignait de maladie depuis un certain temps et alors qu'il approchait de sa destination, il sauta par-dessus bord. Il a été secouru, mais était mort lorsqu'il a été retiré de l'eau. Le navire a été vendu à Zernichow & Gotaas, Norvège en 1895 et rebaptisé WINNIPEG, puis vendu à J.H.Alsten, Nystad. Elle a été perdue en route Pensacola - Buenos Aires avec une cargaison de bois en décembre 1907. [Flottes marchandes par Duncan Haws, vol.7, NZSCo]

ATTENDRE 1873
Le WAITANGI a été construit en 1873 par J.Blumer & Co, Sunderland pour la New Zealand Shipping Co. C'était un voilier de 1 161 tonneaux de jauge brute et un trois-mâts entièrement gréé. Longueur 222 pi x poutre 35,1 pi (67,66 m x 10,70 m), construction en fer et logement pour 350 émigrants. Lancé en novembre 1873, il a commencé des voyages entre le Royaume-Uni et la Nouvelle-Zélande en janvier 1874 et a effectué 25 voyages pour la compagnie avant d'être vendu à J.Wagle, Arendal, Norvège en 1899. Rebaptisé AGDA, il a été perdu en mer en 1913. [ Merchant Fleets par Duncan Haws, vol.7, New Zealand Shipping and Federal SNCo]

WALDENSIEN / ST. ANDRÉ 1861
Le WALDENSIAN a été construit par Barclay & Curle, Glasgow en 1861 pour la ligne Allan. C'était un navire de 1 432 tonneaux de jauge brute, d'une longueur de 253 pieds x largeur de 33,9 pieds, d'une tige de clipper, d'un entonnoir, de trois mâts (gréés pour la voile), d'une construction en fer, d'une seule vis et d'une vitesse de 10 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers de 30-1ère et 350-3ème classe. Lancé le 8 août 1861 sous le nom de ST. ANDREW, elle a commencé son voyage inaugural le 28 septembre 1861 lorsqu'elle a quitté Glasgow pour Québec et Montréal. Il a commencé sa dernière navigation sur ce service le 23 octobre 1872, et en 1873 a été reconstruit à 2 256 tonnes, rallongé à 322,5 pieds, remotorisé et renommé WALDENSIAN. Son premier voyage Glasgow - Portland a commencé le 22 janvier 1874 et le 12 février 1880, elle a commencé son premier voyage Glasgow - Halifax - Boston. Equipé de moteurs à triple expansion en 1888, il a commencé son dernier voyage dans l'Atlantique Nord le 16 avril 1891 entre Glasgow, Halifax et Philadelphie. Elle a ensuite couru sur le service sud-américain et a commencé son dernier voyage le 22 novembre 1902, entre Glasgow, Montevideo et Buenos Aires. Il a été démoli à Gênes en 1903. [North Atlantic Seaway by N.R.P.Bonsor, vol.1, p.309-310]

CHÂTEAU DE WALMER / VALENCE / GAW QUAN SIA 1872
2 446 tonneaux de jauge brute, longueur 327,8 pieds x largeur 36,4 pieds, un entonnoir, deux mâts (gréés pour voile), une hélice, une vitesse de 10 nœuds, un hébergement pour les passagers de 1ère et 3ème classe. Achevé en avril 1872 par Barclay, Curle & Co., Glasgow pour la Castle Line, il a d'abord navigué sur le service Londres - Calcutta - Chine et est arrivé à Cape Town le 4 octobre. En 1876, elle fut transférée à Castle Mail Steam Packet Co., Ltd, la société privée toujours gérée par Donald Currie. 1879 mis sur le service intermédiaire en tant que vapeur supplémentaire après un passage sur la course Cape Town Mail. En 1880, elle a été rebaptisée VALENCIA, propriété du marquis de Campo, Cadiz qui détenait le contrat de courrier entre Cadix et les Philippines, VALENCIA a été placée sur ce service qui était exploité par la Compania General de Tabacos de Filipinas. En 1884, les quatre vapeurs Tabacos sont repris par la Cia. Trasatlantica Espanoles lorsque cette société a obtenu le contrat postal et qu'elle est restée sur la route des Philippines. 1888 acheté par T. Cuthbertson, West Hartlepool pour le commerce avec la Chine et rebaptisé GAW QUAN SIA. Le 16 décembre 1889 lors du voyage Singapour - Calcutta - Hambourg - Londres avec une cargaison générale, elle est entrée en collision avec le navire de Holland America Line LEERDAM (2 796 tonnes, construit en 1881) alors qu'il était à 23 milles au NE x N du Noord Hinder Lightship, côte belge. Les deux navires ont coulé et ont fait deux morts à bord du GAW QUAN SIA. [Flottes marchandes, vol.18 par Duncan Haws]

WANDILLA / FORT ST. GEORGE / CÉSARÉE / ARNO 1912
7 785 tonneaux de jauge brute, longueur 411,3 pieds x largeur 34,1 pieds, un entonnoir, deux mâts, vis à tête, vitesse 16 nœuds, hébergement pour passagers de classe 231-1, 120-2 et 72-3. Construit en 1912 par Beardmore & Co, Glasgow comme WANDILLA pour l'Adelaide SS Co., Australie, il fut converti en navire-hôpital en 1914. Restitué à ses propriétaires en 1918, l'extension des chemins de fer australiens l'avait rendu excédentaire aux besoins et en En 1921, elle fut achetée par Bermuda & West Indies SS Co. et rebaptisée FORT ST. GEORGE. Ses cales de chargement ont été remplacées par des réservoirs d'eau pour fournir de l'eau douce aux hôtels des Bermudes, car il n'y avait pas d'approvisionnement naturel en eau sur l'île. Équipé d'un logement pour les passagers de 380-1ère et 50-2ème classe. En 1924, il entre en collision avec l'OLYMPIC de la White Star Line et est hors service pour réparation. 1935 vendu à Lloyd Triestino, Trieste rebaptisé CESAREA. 1938 rebaptisé ARNO pour les mêmes propriétaires. En 1940, il fut converti en navire-hôpital militaire et le 10 septembre 1942 fut coulé par une attaque aérienne britannique au large de Tobrouk. [Flottes marchandes, vol.37 par Duncan Haws]

WANDRAHM / HISPANIE / KRETA / TEBEA / BOSPORUS / NEDJAT / NECAT / CELIKKALE 1890
Le WANDRAHM était un navire de 2 578 tonneaux de jauge brute, d'une longueur de 95,97 m x 11,89 m (314,9 pi x 39 pi), d'un entonnoir, de deux mâts, d'une seule vis et d'une vitesse de 11 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers des classes 10-1 et 550-3. Construit par J.C.Tecklenborg, Geestemunde, il a été lancé pour la ligne Hansa le 1er novembre 1890. Son voyage inaugural a commencé le 1er mars 1891 lorsqu'elle a quitté Hambourg pour New York et sa première navigation Hambourg - Québec - Montréal a commencé le 15 juillet 1891. En mars 1892, il a été acheté par Hamburg America Line et a commencé son premier voyage Hambourg - Anvers - Montréal le 30 avril 1892. Rebaptisé HISPANIA en 1894, il entreprend son premier voyage Hambourg - Montréal sous ce nom le 13 octobre 1894. Ses voyages ultérieurs de Hambourg étaient principalement à New York, Montréal, Philadelphie ou Baltimore. Le 26 mars 1898, il a commencé sa première navigation entre Stettin et New York et a commencé sa huitième et dernière navigation sur ce service le 29 octobre 1900. Son dernier voyage a commencé le 22 février 1910 lorsqu'il a quitté Hambourg pour Boston et il a ensuite été vendu à Emil Retzlaff, Stettin. En 1914, elle a été rebaptisée KRETA et en 1915 est devenue la TEBEA. Endommagé par une grave explosion à Anvers en 1917 et en 1919 se rendit aux Alliés et fut cédé à la Belgique. Vendu à F. Reinhold, Dantzig en 1922 et rebaptisé BOSPORUS, il est à nouveau vendu en 1925 à des propriétaires turcs et nommé NEDJAT. L'orthographe a été changée en 1929 en NECAT et elle a de nouveau changé de mains en 1964 lorsqu'elle est devenue la propriété turque CELIKKALE. Il a finalement été démoli en Turquie en 1966.
[Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.1, p.398]

WANGARETTA 1919 - voir GUERRE THÉSÉE 1919

THÉSÉE DE GUERRE / WANGARETTA / ÉTOILE DE TACOMA 1919
Le TACOMA STAR était un navire de 7924 tonnes brutes, d'une longueur de 465 pieds x largeur de 58,5 pieds et était un navire construit aux normes de la Première Guerre mondiale. Construit en 1919 par Workman Clark & Co, Belfast en tant que WAR THESEUS pour le contrôleur maritime, il a été acheté par British India SN Co et achevé sous le nom de WANGARETTA. Vendu à Blue Star Line en 1929, il a été rebaptisé TACOMA STAR et utilisé sur le service des ports britanniques - côte ouest du Pacifique Nord. En 1933, transféré à la propriété de l'Union Cold Storage, en 1935 transféré à Frederick Leyland & Co. Le 4 mai 1941, il a coulé à quai à Liverpool à la suite d'un raid aérien et a été récupéré. Le 1er février 1942 à 03h30, il a été torpillé par le U.109 alors qu'il était à 380 milles de Hampton Roads où il aurait dû rejoindre un convoi à destination du Royaume-Uni. Hormis un signal de détresse, aucune autre trace du navire n'a été retrouvée et il a coulé avec la mort de 94 personnes. [Flottes marchandes de Duncan Haws, Blue Star Line]

WARATAH 1908
Propriété de la Blue Anchor Line de William Lund, c'était un navire de 9 339 tonneaux de jauge brute, construit en 1908 par Barclay, Curle & Co, Glasgow. Ses dimensions étaient de 465 pieds x largeur 59,4 pieds et elle avait un entonnoir, deux mâts, une vitesse de 14 nœuds et un logement pour les passagers des classes 128-1, 300-3 et 400 émigrants. Elle quitta Londres le 5 novembre 1908 lors de son voyage inaugural vers Le Cap, Adélaïde, Melbourne et Sydney sous les ordres du capitaine J.F.Ilbery, et elle fit escale à Durban et Cape Town pour rentrer chez elle. Le voyage aller suivant s'est déroulé sans incident, et le 1er juillet 1909, il a quitté Melbourne et est arrivé à Durban le 25 juillet et est reparti le lendemain avec 92 passagers et 119 membres d'équipage. Un matin du 27, le navire a rencontré un grand coup de vent et à 6 heures du matin, il a échangé des salutations avec le CLAN MACINTYRE qu'il était en train de dépasser. Les deux navires étaient en vue l'un de l'autre pendant environ trois heures mais ce fut la dernière observation du WARATAH. Il devait arriver au Cap le matin du 29, et le 31, le remorqueur T.E.FULLER fut envoyé à sa recherche, qu'on croyait en panne. Plus tard, un autre remorqueur et trois navires de guerre ont rejoint la recherche mais sans succès. En août, le gouvernement australien et les assureurs ont affrété le navire SABINE de l'Union Castle pour effectuer des recherches aussi loin au sud que les îles Crozet et Saint-Paul entre le 11 septembre et le 7 décembre, mais rien n'a été trouvé. De février à juin 1910, le vapeur WAKEFIELD a été envoyé dans une autre recherche infructueuse avant que tout espoir ne soit finalement abandonné. La perte du dernier et du meilleur navire de Lund a amené le conseil d'administration à vendre la société et la flotte à P&O Line en janvier 1910. La cour d'enquête a constaté que le navire a probablement chaviré par mauvais temps, mais a commenté la question de la stabilité du navire.

WAROONGA / BANSEI MARU 1883
Le WAROONGA était un navire de 2 503 tonnes brutes, longueur 96,26 m x largeur 11,64 m, un entonnoir, deux mâts, une vis unique et un logement pour les passagers de 37-1ère et 16-2ème classe. Construit par A&J. Inglis, Glasgow en 1883 pour British India Associated Steamers, elle a commencé son voyage inaugural de Londres via Suez à Batavia et Brisbane le 26 mars 1883. En 1890, il est transféré à l'Australasian United Steam Nav. Co et en 1899 a été acheté par British India SN Co. Vendu à T. Yoshida, Japon en 1913 et revendu à Kishimoto Kisen K.K. l'année suivante et rebaptisé BANSEI MARU. Mis à la ferraille au Japon en 1926. [North Star to Southern Cross par John M.Maber] [Merchant Fleets par Duncan Haws, vol.11, British India SN Co]

GUERRE 1908
WARTURM 4 965 tonnes brutes, longueur 400,9 pieds x largeur 52,7 pieds, achevé en 1908 par J. C. Tecklenborg, Geestemunde pour Deutsche Dampfschifffahrts-Gesellschaft "Hansa", Brême (Hansa Line). Aug.1914 saisi par la Grande-Bretagne à Bombay. Réquisitionné par le gouvernement britannique et placé sous la direction de Grahams & Co. 1920 Transféré au secrétaire d'État pour l'Inde en conseil (directeur, India Office Shipping, directeur). 1922 vendu à Turnbull Scott Shipping Co Ltd (Turnbull, Scott & Co, managers) (britannique) et rebaptisé NETHERGATE. Nov.1932 vendu à Metal Industries Ltd et mis au rebut à Rosyth. [85 ans de navigation sous la croix de Malte par L. Gray]

WARWICK 1882 (N.O.85805)
Navire à vapeur de 2 527 tonneaux de jauge brute, longueur 316 pieds x largeur 41,2 pieds, étraves à clipper, un entonnoir, trois mâts, une seule vis, vitesse 12 nœuds, hébergement pour passagers de 20-1ère, 30-2ème et 380-3ème classe.
Lancé le 17 mai 1882 par Wigham Richardson & Co., Walker-on-Tyne pour la Great Western Steamship Line, Bristol, il a effectué son voyage inaugural le 1er juillet 1882 de Bristol pour New York. Le 13 juillet 1884, il s'échoua à Fame Point, dans la péninsule gaspésienne, mais fut renfloué et réparé. Son dernier voyage Bristol - New York a commencé le 30 juin 1887 et il a commencé les traversées Swansea - New York le 6 décembre 1887. En 1889, il a été vendu à Donaldson Line, Glasgow et à partir de juillet 1889 a été utilisé sur le service de passagers Glasgow - Québec - Montréal. En décembre 1896, il a commencé son dernier voyage de Glasgow à destination de St. John N.B et a fait naufrage dans la baie de Fundy. [Voie maritime de l'Atlantique Nord, vol.2 par N.R.P. Bonsor]

WASHINGTON / CIUDAD CONDAL 1873
Le CIUDAD CONDAL a été construit par T.R.Oswald & Co, Sunderland en 1873 sous le nom de WASHINGTON pour la société allemande Baltischer Lloyd. Il s'agissait d'un bateau à vapeur de 2 576 tonneaux de jauge brute, un entonnoir, deux mâts, une construction en fer, une hélice unique et une vitesse de 12 nœuds. Il y avait de l'hébergement pour les passagers 150-1ère et 2ème classe et 700-3ème classe. Lancé en mai 1873, il effectue son voyage inaugural de Stettin au Havre et à New York le 31 juillet 1873. Il entreprend son quatrième et dernier voyage le 28 mai 1874 lorsqu'il quitte Stettin pour Copenhague, Anvers et New York. Vendu à A.Lopez y Compania d'Espagne et rebaptisé CIUDAD CONDAL en 1879, il passa sous le contrôle de la Compania Trasatlantica de Barcelone en 1881. Je n'ai aucun détail sur les départs de ce navire, sauf qu'il a été utilisé sur le service d'alimentation entre La Havane et New York pendant un moment. Il est démoli à Gênes en 1906.
[Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.774]

WASHINGTON 1880
Le WASHINGTON était un navire de 2 833 tonnes brutes construit en 1880 par A.Stephen & Sons, Glasgow pour Florio & Co. de Palerme. Ses détails étaient d'une longueur de 352,1 pieds x largeur de 38,1 pieds, d'une tige de tondeuse, d'un entonnoir, de trois mâts, d'une construction en fer, d'une seule vis et d'une vitesse de 12 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers de 20-1ère, 24-2ème et 500-3ème classe. Lancé le 26 mai 1880, il a effectué son voyage inaugural de Palerme à New York le 19 août 1880. Il a commencé son dernier voyage sur ce service le 14 août 1881 (6 voyages aller-retour) puis la Navigazione Generale Italiana a été formée par la fusion de Florio et Rubattino de Gênes. Le WASHINGTON a commencé à naviguer pour cette nouvelle compagnie le 13 octobre 1881 lorsqu'il a quitté Palerme pour Messine et New York. Elle a commencé son dernier voyage de Naples à New York le 27 mai 1884 et a ensuite été transférée au service de l'Amérique du Sud. En 1885, il a été utilisé pour les services de transport vers l'Érythrée et en 1896 a été reconstruit avec des moteurs à triple expansion et ses mâts réduits à deux. Le 29 avril 1901, il a commencé à naviguer entre Gênes, Naples et New York et le 20 juillet 1903 a quitté Gênes pour New York lors du dernier des 21 voyages aller-retour pour NGI sur l'Atlantique Nord. Le 28 mars 1905, il a été affrété à La Veloce de Gênes et a commencé la première des deux traversées Gênes - New York. En 1910, elle est allée à la Soc.Nazionale di Servizi Marittimi et en 1913 à Sitmar Line. Il est torpillé et coulé le 23 mai 1916 par le sous-marin allemand U.39, au large de Piombino, en Italie. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.3, p.1111]

WASHINGTON / MICHIGAN / KILPATRICK / ACROPOLE / GRAND CANTON 1890
Ce navire a été construit par Harland & Wolff, Belfast en 1890, en tant que deuxième MICHIGAN pour l'Atlantic Transport Line. C'était un navire de 3 722 tonnes brutes, d'une longueur de 370,8 pieds x largeur de 44,2 pieds, d'une étrave droite, d'un entonnoir, de quatre mâts, d'une construction en acier, d'une seule vis et d'une vitesse de 11 nœuds. Il a été construit principalement comme un cargo avec un nombre limité de passagers. Lancé le 19 avril 1890, il a commencé son premier voyage Londres - New York le 15 novembre 1891. Il a effectué sept voyages aller-retour sur ce service, le dernier commençant le 8 avril 1893 et ​​a ensuite navigué entre Londres et Baltimore. En 1896, il est allé à la National Line britannique et a commencé son premier voyage Londres - New York pour ces propriétaires le 22 mars 1896. Il a commencé sa dernière navigation sur cette route le 27 juin 1898 et a ensuite été acheté par le gouvernement américain pour être utilisé comme un transport de guerre hispano-américain, reconstruit avec deux mâts et rebaptisé KILPATRICK. En 1920, il est vendu à l'American Black Sea Line, rebaptisé ACROPOLIS, reconstruit à 5 083 tonnes, deux cheminées et équipé de logements pour 250 passagers cabine et 600 passagers de 3e classe. Il a commencé son premier voyage entre New York, Le Pirée et Constantinople le 14 avril 1921 et son huitième et dernier le 7 septembre 1922 lorsqu'il a quitté New York pour le Pirée, Constantinople, Patras et New York. En 1923, il fut vendu à la société américaine Booras Steamship Co. qui le rebaptisa WASHINGTON. Elle a commencé le premier de deux voyages le 1er mai 1923 lorsqu'elle a quitté New York pour Le Pirée et Constantinople, et le dernier le 7 juillet 1923 lorsqu'elle a quitté New York passant par Boston, pour Le Pirée, Constantinople (dép.6/8/1923) et New York (arr.30/8/1923). Plus tard la même année, elle a été vendue à T.C.Phelps, New York, qui l'a rebaptisée GREAT CANTON et l'a abandonnée l'année suivante en Italie. [North Atlantic Seaway par N.R.P.Bonsor, vol.3, p.1087, vol.4, p.1563]

VICTOIRE DE WATERBURY 1945
VICTOIRE DE WATERBURY 7676 tonnes brutes. Construit en 1945 par le chantier naval Bethlehem-Fairfield, Baltimore et utilisé comme transport de la War Shipping Administration. 1947 vendu à Holland (Vereenigde Nederlandsche Stoomvaaart), rebaptisé MUIDERKERK. 1965 vendu à Concord Navigation Corp, Keelung (Taiwan) rebaptisé ANGELIA. Toujours inscrit dans le Lloyds Register de 1971-72. Il y a un excellent site avec des photos de "Victoires" à http://www.americanvictory.org/History/history.htm

WATERMAN / LA GRANDE VICTOIRE / MARGARITA 1945
9 124 tonneaux de jauge brute, longueur 138,77 m x largeur 18,93 m, un entonnoir, deux mâts, monovis, vitesse 15 nœuds, hébergement pour 860 passagers en classe simple. Construit par Oregon Shipbuilding Corp, Portland, Ore, en tant que navire « Victory » standard de la Seconde Guerre mondiale. Lancé le 16 janvier 1945 sous le nom de LA GRANDE VICTORY, il fut utilisé par l'US War Shipping Administration comme transport de troupes. Acheté par le gouvernement néerlandais en 1947, il est placé sous la direction de Rotterdam Lloyd et converti en navire d'émigrants en 1951 et rebaptisé WATERMAN. Elle a transporté des émigrants en Australie, en Nouvelle-Zélande et à New York. Vendu à John S.Latsis du Pirée en décembre 1963, rebaptisé MARGARITA, il a été utilisé pour le commerce touristique en Méditerranée orientale et a été démoli au Japon en 1970. [Victory Ships and Tankers par L.A.Sawyer et W.H.Mitchell]

WAVERLEY 1865
Le WAVERLEY était un navire de 593 tonnes brutes, d'une longueur de 222,2 pieds x largeur de 26,8 pieds, de deux entonnoirs, d'une propulsion par roue à aubes latérales et d'un logement pour 450 à 560 passagers. Construit par A & J. Inglis, Glasgow, il a été lancé pour la North British Steam Packet Co. le 16 mai 1865. Il a effectué son voyage inaugural de Glasgow à Dublin et Shilloth en juillet 1865 et le 10 juillet a été mis sur le Dublin - Douglas - Service Shilloth où la cargaison était déchargée sur des briquets et des passagers par bateau jusqu'à Shilloth où ils s'entraînaient à Édimbourg. Le navire s'est avéré trop grand pour la route et en août 1868, il a été vendu à la London & South Western Railway Co et utilisé sur leur service Southampton - îles anglo-normandes. Le 5 juin 1873, il fait naufrage dans le brouillard sur Platte Boue Rock, Little Russel, Guernesey. [Flottes marchandes de Duncan Haws, vol.26, Britain's Railway Steamers]

WAYFARER 1903 / VIRGINIA DOLLAR 1924 / ANGIOLINA R. / SUSA
O.N.118002 - 9 599 tonneaux de jauge brute, 505 pieds x 58,3 pieds, un entonnoir, quatre mâts, double vis, vitesse 14 nœuds. Construit en 1903 par Workman, Clark & Co., Belfast (Yard No.195) pour T & J. Harrison, Liverpool. 20 février 1903 voyage inaugural à la Nouvelle-Orléans sous le commandement du capitaine D. A. Wood. Du 12 mai 1908 au 12 septembre 1908, il est désarmé à Liverpool. Nov.1912 équipé d'un système de communication sans fil. Le 6 janvier 1913, il a subi de graves dommages dus aux intempéries lors du passage de Liverpool à la Nouvelle-Orléans - deux canots de sauvetage ont été rejetés par-dessus bord et deux gravement endommagés, les ventilateurs se sont froissés et l'entonnoir a été perdu par-dessus bord. Le 4 juillet 1914 a quitté Liverpool avec la première installation frigorifique à être installée dans un navire de la société. Le 14 juillet 1914, il a navigué à Cardiff pour Rio de Janeiro avec une cargaison de charbon, mais a été intercepté par le HMS GLASGOW près de Rio le 5 août et a été détourné vers les îles Abrolhos près de Bahia car sa cargaison de charbon était requise par le croiseur. 16 mars 1915 réquisitionné par le contrôleur maritime pour service de transport. Le 11 avril 1915, torpillé et gravement endommagé par le sous-marin allemand U.32 à 60 milles WNW de Bishop Rock en position 50.15N 07.53W lors d'un voyage depuis Avonmouth. Oct.1916 a transporté la plus grande cargaison de coton de Galveston à Liverpool. Le 17 août 1918 est entré en collision avec le dragueur de mines auxiliaire VASCO DA GAMA dans la rivière Mersey et est retourné à quai pour des réparations.
5 janvier 1923 vendu à Dollar Steamship Lines, Hong Kong (Robert Dollar & Co., directeurs de San Francisco) rebaptisé VIRGINIA DOLLAR. Le 11 février 1924 est arrivé à Honolulu dans un état critique avec des virures fendues. 1926 vendu à la Societa Anonima Italiana Prodotti Metallici, Gênes rebaptisé ANGIOLINA R. le 4 janvier 1927 est arrivé au Cap après un passage par mauvais temps depuis Dakar après avoir manqué de charbon et brûlé une grande partie de sa cargaison de bois en pontée pour continuer. 1927 vendu à S.A. Fonderie Piemontesi e Impresi Navi., Savona. 1928 vendu à S.A. Commerciale Piemontese, Gênes rebaptisé SUSA. 21 avril 1929 échoué au large de Bahia Blanca mais renfloué le lendemain. Le 28 mai 1929 en collision avec le pétrolier BRITISH ENSIGN en mer du Nord qui était ancré à environ 50 milles à l'ouest de Flushing causant de graves dommages au pétrolier. 1932 démoli à Gênes. [Harrisons of Liverpool par Graeme Cubbin ISBN 1-901703-48-7 contient une photo du navire]

WEIMAR / SANTIAGO / ARMONIE 1891
Le WEIMAR était un navire de 4 996 tonnes brutes, construit pour le nord de l'Allemagne Lloyd de Brême par Fairfield Co Ltd, Glasgow en 1891. Ses détails étaient - longueur 415 pieds x faisceau 48 pieds, un entonnoir, deux mâts, construction en acier, vis unique et une vitesse de 13 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers de 49-1e, 38-2e et 1 907-3e classe. Lancé le 9/2/1891, il a commencé son voyage inaugural Brême - Baltimore le 21/5/1891. Le 17/12/1891, il a commencé son premier voyage Brême - New York - Baltimore et le 2/6/1897 a commencé son premier voyage Brême - Suez - Australie. Le 7/2/1900, il a commencé le premier de deux voyages aller-retour entre Brême, Suez et l'Extrême-Orient et le 25/2/1903 a commencé les traversées Naples - New York. Le 23/9/1905, il a commencé sur le service Brême - Amérique du Sud. Son dernier voyage Naples - New York a débuté le 05/11/1906 (8 voyages aller-retour), le dernier Brême - Australie le 13/6/1906 (9 voyages aller-retour) et son dernier voyage Brême - Baltimore le 05/11/1907 (57 voyages aller-retour sur l'Atlantique Nord). En 1908, il a été vendu à l'italien Lloyd del Pacifico et a été rebaptisé SANTIAGO, et en 1909, il est allé à des propriétaires chiliens et a été rebaptisé ARMONIA. En 1917, il est devenu propriété canadienne et a été torpillé et coulé par un sous-marin allemand près de l'île de Porquerolles en Méditerranée le 15/3/1918. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.555-6]

WERRA 1882
Le WERRA était un navire de 4 817 tonneaux de jauge brute, d'une longueur de 433,1 pieds x largeur de 45,9 pieds, de deux cheminées, de quatre mâts, d'une coque en fer, d'une seule vis et d'une vitesse de 16 nœuds. Hébergement pour les passagers 125-1e, 130-2e et 1 000-3e classe. Construit par John Elder, Glasgow, il a été lancé le 4 juillet 1882 pour le Lloyd of Bremen de l'Allemagne du Nord. Son voyage inaugural a commencé le 12 octobre 1882 de Brême à Southampton et New York et sa dernière navigation sur cette route a commencé le 9 novembre 1891. Le 4 janvier 1892, il a été transféré aux traversées Gênes - New York, commençant son dernier voyage sur ce service le 10 novembre 1909. De décembre 1898 à l'été 1899, il a été affrété en Espagne pour rapatrier les troupes espagnoles de Cuba et le 24 septembre 1899 a navigué de Brême pour Southampton, New York, Naples et Gênes. Son dernier voyage entre Gênes, Naples et New York a commencé le 28 août 1901 et il a ensuite été mis au rebut. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.552]

WERRA / CALABRE 1922
9 476 tonneaux de jauge brute, longueur 146,00 m x largeur 17,58 m, un entonnoir, deux mâts, double vis, vitesse 12,5 nœuds, hébergement pour passagers 74-1ère et 90-2ème classe. Construit par AG Weser, Brême pour le Lloyd allemand du Nord, Brême principalement pour leur service en Extrême-Orient, mais a également navigué vers l'Amérique du Nord, centrale et du Sud. Lancé le 21 septembre 1922, il a effectué son voyage inaugural de Brême vers l'Asie de l'Est, puis s'est dirigé vers le River Plate. En 1933, il a été utilisé sur le service Brême - La Havane - Galveston et en août 1935 a été vendu à Italia Line, Gênes, rebaptisé CALABRIA et utilisé pour la troupe. En 1936, il a été transféré à la propriété de Lloyd Triestino, Trieste et a été placé sur les services d'Afrique du Sud et de l'Est et plus tard d'Asie. Le 10 juin 1940, il a été saisi par les autorités britanniques à Calcutta et transféré à la direction de British India Steam Navigation Co.Le 8 décembre 1940, il a été torpillé et coulé par le sous-marin allemand U.103 à 380 milles à l'ouest de Galway, en Irlande, lors du passage de Freetown à Glasgow.[Norddeutscher Lloyd, Bremen, vol.2 par Edwin Drechsel] [Merchant Fleets, vol. .40 par Duncan Haws]

WESER 1858
Le WESER était un navire de 2 266 tonnes brutes, construit par Palmer Bros & Co, Jarrow-on-Tyne pour le nord de l'Allemagne Lloyd en 1858. Ses détails étaient - longueur 307ft x faisceau 40,8ft, tige de tondeuse, deux entonnoirs, trois mâts (gréé pour voile), construction en fer, vis unique et vitesse de 10 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers des classes 70-1, 100-2 et 450-3. Lancé le 21/10/1858, il appareille de Brême pour son voyage inaugural vers New York le 4/12/1858, mais doit remettre à Cork pour réparation après avoir été endommagé par une mer agitée. Il quitta Cork le 6 mars 1859 et arriva à New York le 18 mars. Il a commencé son troisième et dernier voyage Brême - Southampton - New York le 1er juillet 1859, et est devenu un transport naval français plus tard la même année. Le 16/1/1861, il a fait naufrage à 60 milles de Poulo Condor, en Cochinchine. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.544]

WESER 1867
2 870 tonnes brutes, longueur 325 pieds x largeur 40 pieds, tige de tondeuse, un entonnoir, deux mâts, une construction en fer, une seule vis et une vitesse de 11 nœuds. Hébergement pour passagers 60-1ère, 120-2ème et 700-3ème classe. Construit par Caird & Co, Greenock, il a été lancé pour North German Lloyd le 19 mars 1867. Voyage inaugural Brême - Southampton - New York a commencé le 1er juin 1867. Equipé de moteurs composés par les constructeurs en 1881 et a commencé sa dernière navigation Brême - New York - Baltimore le 13 juin 1895. Il a ensuite commencé la première des deux traversées Brême - Amérique du Sud le 3 août 1895 et a été mis au rebut en 1896. [North Atlantic Seaway by N.R.P.Bonsor, vol.2, p.545]

MÉTROPOLE OCCIDENTALE 1864
2 269 tonnes brutes, longueur 285,3 pieds x largeur 40,7 pieds, tige de tondeuse, un entonnoir, deux mâts, construction en bois, propulsion latérale par roue à aubes et vitesse de 12 nœuds. Construit par F. D. Tucker, New York (moteurs de Morgan Ironworks, New York), il a été lancé en 1864. Entre 1864 et 1865, il a été utilisé comme transport de la guerre de Sécession et en 1866 a été acheté par North American Lloyd. Elle a navigué de New York le 28 juin 1866 pour Southampton et Brême et a mis à Boston le 6 juillet avec des pagaies endommagées, mais a navigué de nouveau le 10 juillet. D'autres ennuis l'ont forcé à retourner à New York le 19 juillet et le voyage a été abandonné et il a été désarmé. Acheté par la New York & Bremen Steamship Co, il a quitté New York le 7 mars 1867 pour Southampton et Brême. Son dernier voyage sur ce service a commencé le 24 août 1867 et le 8 septembre 1867, il est arrivé à Cowes, île de Wight avec un arbre cassé et a été retardé de près d'un mois pour des réparations. Elle a quitté Brême lors de sa dernière traversée vers Southampton et New York le 20 octobre 1867 après avoir effectué un total de quatre voyages aller-retour sur la route de l'Atlantique Nord. À cette époque, les bateaux à aubes océaniques étaient obsolètes et il fut vendu en 1869. En 1878, ses moteurs furent retirés. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.713]

TERRE DE L'OUEST 1883
Le WESTERNLAND a été construit par Laird Bros à Birkenhead en 1883 pour la Red Star Line d'Anvers. Il avait une étrave droite, deux cheminées, quatre mâts, une seule vis et une vitesse de 14 nœuds. Il mesurait 5736 tonneaux de jauge brute, mesurait 440 pieds x largeur 47,2 pieds et pouvait accueillir des passagers de 80-1ère, 60-2ème et 1 200-3ème. Il a navigué sous pavillon belge lors de son voyage inaugural d'Anvers à New York le 3 novembre 1883 et est resté sur ce service jusqu'en 1901, date à laquelle il a été transféré sur l'American Line et modifié pour transporter 170-2e et 1200-3e passagers de classe. Elle a effectué son premier voyage sous pavillon américain de Liverpool à Philadelphie en mai 1901. En 1906, elle a repris le service pour le service Anvers - NY de la Red Star Line pour trois voyages aller-retour, puis est retournée sur l'American Line et a effectué son dernier voyage pour eux. de Liverpool - Philadelphie en septembre 1908. Il a été démoli en 1912. [North Atlantic Seaway par NRPBonsor, vol.2, p.852]

WESTERNLAND 1929 voir REGINA 1917

PRINCE DE L'OUEST 1929
10 926 tonneaux de jauge brute, longueur 496 pieds x largeur 64,9 pieds, un entonnoir, deux mâts, double vis, vitesse 16,5 nœuds, hébergement pour 102-1e passagers de classe et équipage de 120 personnes. Construit par Napier & Miller Ltd, Glasgow pour le Prince Le service River Plate - New York de Line, il a été lancé le 20 juin 1929 et était l'un des quatre navires jumeaux conçus pour ce service. Le 12* décembre 1940, il quitta New York pour Liverpool, mais fut torpillé par le sous-marin allemand U.96 le 14 décembre alors qu'il était en position 59.32N 17.47W. L'équipage et les passagers ont abandonné le navire qui a été coulé 45 minutes plus tard par une autre torpille. 16 vies perdues (dont le capitaine), 154 survivants (55 passagers et 99 membres d'équipage). Elle avait également déjà été attaquée le 20 avril 1940 et endommagée par des tirs d'avions dans l'estuaire de la Tamise. * certaines sources disent qu'elle a navigué le 6 décembre et d'autres le 12 décembre. par Arnold Kludas (contient une photo)] [Merchant Fleets, vol.38 par Duncan Haws] [Pride of the Princes par Norman L. Middlemiss] [The World's Merchant Fleets 1939 par Roger Jordan]

MONDE OCCIDENTAL / ÉTAT DE MUSCADE / LEONARD WOOD 1922
O.N.222063 13 712 tonneaux de jauge brute, longueur 517 pieds x largeur 72,2 pieds, double vis, vitesse 18,5 nœuds, hébergement pour passagers de 260-1ère et 300-3ème classe. Construit en 1922 par Bethlehem SB Corp., Sparrows Point, Maryland en tant qu'État de noix de muscade pour l'U.S. Shipping Board. Baltimore. 1922 rebaptisé WESTERN WORLD, utilisé sur le service New York - River Plate et géré par Munson Line. 1926 vendu à Munson Line, NY. Août 1931 échoué près de Santos, Brésil et passagers décollés par le GENERAL OSORIO de la Hamburg America Line. WESTERN WORLD a été renfloué quatre semaines plus tard et réparé. En 1938, la Commission maritime des États-Unis a repris la flotte de Munson Line alors que la société était en difficulté financière. En 1939, le navire fut repris par l'armée américaine et converti au transport LEONARD WOOD. 1941 transféré à la marine américaine. 1946 est retourné à l'armée américaine, puis à la Commission maritime des États-Unis pour l'élimination et la mise en attente. 1948 mis au rebut à Vancouver, Wash. [Registre des navires marchands complété en 1922 par Starke / Schell] [Grands navires à passagers du monde, vol.2 par A. Kludas ISBN 0-85059-242-9 comprend une photo de sa sœur identique navire PRESIDENT ROOSEVELT, mais déclare à tort que le WESTERN WORLD a été construit en 1912]

WESTPHALIE 1868 / ATLANTICA 1887 / PROVINCIA DI SAO PAULO 1888 / MENTANA 1889 / AMERIQUE DU SUD 1891
Le WESTPHALIA a été construit en 1868 par Caird & Co., Greenock pour Hamburg America Line. C'était un navire de 3 158 tonnes brutes, d'une longueur de 339,9 pieds x largeur de 40 pieds, d'un entonnoir, de deux mâts, d'une construction en fer, d'une seule vis et d'une vitesse de 12 nœuds. Il y avait des logements pour les passagers des classes 90-1, 130-2 et 520-3. Lancé le 24 juin 1868, il a quitté Hambourg pour son voyage inaugural vers Southampton et New York le 16 septembre 1868. Elle a commencé son dernier voyage de Hambourg au Havre et à New York le 28 avril 1875 avant d'être désarmé. En 1878, il fut reconstruit avec deux cheminées et des moteurs composés, et le 30 juillet 1879, il reprit le service Hambourg - Havre - New York. Il a commencé son dernier voyage à New York le 19 décembre 1886 et en 1887 a été vendu à la société britannique H.F.Swan de Newcastle qui l'a remotorisé et rebaptisé ATLANTICA. En 1888, elle est allée à Gazzo & Schiafino d'Italie et a été rebaptisée PROVINCIA DI SAO PAULO. En 1889, il a été revendu à La Veloce of Italy et a été rebaptisé MENTANA et a été rebaptisé SUD AMERICA plus tard en 1891. Il a finalement été démoli à Gênes en 1901. [North Atlantic Seaway by NRPBonsor, vol.1, p.390] [ Les flottes marchandes de profil, vol.4 Hamburg America Line de Duncan Haws.]

WESTRALIE 1929
Le WESTRALIA était un navire à moteur à double vis de 8108 tonneaux bruts, dimensions 448 pi x 60,2 pi x 25,1 pi, vitesse 16 nœuds. Hébergement pour les passagers 360-1ère et 90-3ème classe. Construit en 1929 par Harland & Wolff, Glasgow pour Huddart Parker Ltd, Melbourne, il a été utilisé sur le service Australie - Nouvelle-Zélande. Reprise par l'Amirauté en novembre 1939, elle est mise en service en tant que croiseur marchand armé HMAS WESTRALIA en janvier 1940. Plus tard converti en navire de débarquement d'infanterie et de 1945 à 1950 est devenu un transport de troupes. Revenu à ses propriétaires en 1951. Je n'ai aucune information ultérieure sur ce navire. Il y avait aussi un WESTRALIA appartenant à des Danois en même temps utilisé pour des travaux généraux de tramping.

WHAKATANE / MOCENISIO 1900
5 610 tonneaux de jauge brute, longueur 420 pieds x largeur 54 pieds, un entonnoir, deux mâts, une seule vis, vitesse 15 nœuds, hébergement pour 26-1ère classe et 250 émigrants dans l'entrepont. Construit par Hawthorn Leslie & Co, Newcastle-upon-Tyne pour la New Zealand Shipping Co, Londres, il a été livré le 23 janvier 1900. Il a commencé son voyage inaugural le 1er mars lorsqu'il a quitté Londres pour Le Cap, Auckland et Wellington. En 1920, il a été converti en cargo uniquement et en 1924 a été vendu à Soc.Anon de Navegazione Alta Italia, Italie et rebaptisé MOCENISIO. Mis à la ferraille en 1929. [Merchant Fleets, vol.7 par Duncan Haws] [North Star to Southern Cross par John Maber]

Tourbillon 1853 Je n'ai pas beaucoup d'informations sur ce navire, mais il pesait 1 003 tonnes immatriculées, les constructeurs J.O.Curtis de Medford, Mass, USA, construit en 1853 pour la Black Ball Line. [The Colonial Clippers par Basil Lubbock] Il existe un site Web pour la Black Ball Line à - http://www.southernx.com.au/clippers.html - mais c'est maintenant devenu un site commercial.

TÊTE BLANCHE 1880
O.N.81957, 1 192 tonnes brutes, longueur 249,7 pieds x largeur 31,2 pieds, coque en fer, simple vis. Lancé le 5 mai 1880 par Harland & Wolff, Belfast (Yard No.135) pour l'Ulster Steamship Co. (G. Heyn & Sons Ltd), il a été utilisé pour des travaux de fret général jusqu'en 1914 lorsqu'il a été repris pour le service gouvernemental. Du 31 août 1914 au 27 octobre 1914 est devenu le transporteur de magasin du gouvernement n°1. Du 30 octobre 1914 au 15 juillet 1915 exploité comme navire de transport de la Force expéditionnaire. Le 16 juillet 1915 est devenu un navire divers (commandé) affrété par le gouvernement du Monténégro. Le 15 octobre 1917 torpillé et coulé par le sous-marin allemand UC.74 sous le commandement du Kapitan Leutnant Marshal, opérant à partir de Pola à 40 miles au NNE de Suda Bay avec la perte de 23 vies. [Head Line par WJ Harvey, ISBN 0-905617 -53-3 contient une photo du navire.]

WHITLIEBURN 1894 N° 104570
était un voilier de 2 006 tonnes brutes, construit en 1894 par Connell, Scotstoun pour J. Carswell, Glasgow. 1909 : avril : vendu à A/S Whitlieburn (R. Salvesen & Co.), Tvedestrand

WIELAND 1874
Le WIELAND était un navire de 3 507 tonneaux de jauge brute, d'une longueur de 375,3 pieds x 39,9 pieds de largeur, d'un entonnoir, de deux mâts (gréés pour la voile), d'une construction en fer, d'une seule vis et d'une vitesse de 13 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers de 90-1ère, 100-2ème et 800-3ème classe. Construit par A Stephen & Sons, Glasgow, il a été lancé pour la ligne Adler le 16 juin 1874 mais a été immédiatement désarmé en raison du manque de demande de passagers et n'a jamais fonctionné pour la ligne Adler. Acheté par la Hamburg America Line en 1875, il quitte Hambourg pour son voyage inaugural vers le Havre et New York le 7 juillet 1875. Reconstruit avec deux cheminées en 1882 et a commencé son dernier voyage Hambourg - New York le 29 août 1894. Le 6 octobre 1894, il entreprend un aller-retour entre Naples et New York et est vendu à d'autres propriétaires allemands en 1895. Endommagé par un incendie à Shanghai le 15 octobre 1895, il est démoli l'année suivante. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.1, p.392]

WILHELM GUTLOFF 1937
Le WILHELM GUTLOFF a été construit en 1937 comme le premier navire de croisière des ouvriers Hitler "La force par la joie". Utilisé comme navire d'hébergement à Gdynia pendant la majeure partie de la guerre, son naufrage a été la pire tragédie maritime de tous les temps. Le 30 janvier 1945, il a été utilisé pour l'évacuation des territoires allemands de l'Est et chargé d'environ 6 100 réfugiés, prisonniers et blessés et envoyé dans un port d'Allemagne de l'Ouest. Le même jour, il a été touché par trois torpilles dans la mer Baltique à partir d'un sous-marin russe, a ensuite chaviré et tous sauf 904 ont été perdus. Le nombre réel de personnes perdues est vague en raison du manque de listes de passagers et de tenue de dossiers, mais on pense qu'il s'élève à 5 400.

WILLEHAD / WYANDOTTE 1894
Le WILLEHAD et a été construit par Blohm & Voss, Hambourg en 1894 pour Norddeutscher Lloyd [Lloyd d'Allemagne du Nord]. C'était un navire de 4 761 tonneaux de jauge brute, d'une longueur de 383,4 pieds x une largeur de 46 pieds, d'un entonnoir, de deux mâts, d'une construction en acier, d'une double vis et d'une vitesse de 13 nœuds. Il y avait des logements pour les passagers 105-2e classe et 1 196-3e classe. Lancé le 21/3/1894, il a quitté Brême pour son voyage inaugural à New York le 24/5/1894. Le 10/11/1894, il a commencé son premier voyage Brême - Amérique du Sud et le 4/12/1896 a commencé son premier trajet Brême - New York - Baltimore. Le 23/5/1903, il a commencé le dernier des 12 voyages aller-retour vers l'Amérique du Sud et le 3/5/1904 a commencé à naviguer entre Stettin, Helsingborg, Göteborg, Christiansand et New York (3 voyages aller-retour). Le 31/12/1912, il a commencé les traversées Hambourg - Québec - Montréal et le 4/1/1912 a commencé les voyages Brême - Philadelphie. Le 31/12/1912, il a commencé sa dernière navigation entre Brême, Philadelphie et Baltimore et le 10/7/1914 a commencé le dernier des 24 voyages aller-retour lorsqu'il a quitté Hambourg pour Québec et Montréal. En août 1914, elle se réfugia à New London, Connecticut en raison du déclenchement de la Grande Guerre et en avril 1917, elle fut saisie par les autorités américaines. Il est ensuite devenu le navire du gouvernement américain WYANDOTTE jusqu'en 1924, date à laquelle il a été démoli à Baltimore. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.558]

WILLIAM PENN / EUROPÉEN 1865
Le WILLIAM PENN a été construit par Malcolmson Bros, Waterford, Irlande en 1865. C'était un navire de 2 647 tonnes brutes, longueur 316,3 pieds x largeur 36,3 pieds, tige de tondeuse, un entonnoir, quatre mâts, une construction en fer, une seule vis et une vitesse de 10 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers de 1ère, 2ème et 700-3ème classe. Initialement prévu sous le nom de MANHATTAN, il a été lancé le 10/7/1865 sous le nom de WILLIAM PENN pour la London & New York Steamship Line. Son voyage inaugural a commencé le 10/4/1866 lorsqu'il a quitté Londres pour le Havre, St John's, NF et New York et il a commencé le dernier des 18 voyages aller-retour le 13/3/1869 lorsqu'il a quitté Londres pour le Havre et New York. En 1869, il se rend sur la Allan Line de Liverpool qui le rebaptise EUROPEAN et l'utilise comme vapeur supplémentaire sur le service Liverpool - Québec - Montréal. En 1872, il a été vendu à la Hughes Line de Liverpool et a été employé sur leur route Liverpool - Bombay, mais en juillet et octobre 1874, il a effectué 2 allers-retours entre Liverpool, Québec et Montréal. En entrant dans Morpeth Dock, Birkenhead en 1875, il s'est cassé le dos, a été reconstruit à 2 659 tonnes et une longueur de 326,8 pieds, et équipé de moteurs composés. En 1884, elle fut à nouveau équipée de nouveaux moteurs et devint la propriété de T.R. Oswald (britannique). Entre 1889 et 1894, il appartenait à la Ross Line et en 1897, il a été réduit à une carcasse. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.598]

CHÂTEAU DE WINDSOR 1922
Construit par John Brown & Co, Clydebank, il s'agissait d'un navire de 18 967 tonnes brutes, d'une longueur de 632,45 pieds x largeur de 72,5 pieds, de quatre entonnoirs, de deux mâts, d'une double vis et d'une vitesse de service de 16 nœuds. Il y avait des logements pour les passagers des classes 234-1e, 362-2e et 274-3e. Lancé le 9 mars 1922 pour l'Union-Castle Mail SS Co par le Prince de Galles, il est entré en service sur le courrier Southampton - Cape Town en avril 1922. Modernisé en 1937 avec deux entonnoirs et de nouveaux arcs, sa vitesse a été augmentée à 19 nœuds et il reprend du service en janvier 1938. Reprise pour la troupe en septembre 1939, elle est bombardée à l'ouest de l'Irlande en 1941 mais la bombe n'explose jamais et elle atteint le port. Utilisé pour le transport transatlantique depuis le Canada et les États-Unis en 1942. Le 23 mars 1943, il est touché par une torpille aérienne à 110 milles au nord-ouest d'Alger et coule 13 heures plus tard. Bien que transportant 2 700 soldats, une seule vie a été perdue. [Flottes marchandes de Duncan Haws, vol.18, Union-Castle Line]

WINFRIED 1920
Le WINFRIED était un navire de 3751 tonneaux de jauge brute, longueur 110,5 m x largeur 15,3 m, vitesse 11 nœuds, hébergement pour un nombre limité de passagers. Lancé en juin 1920 par J. Frerichs & Co, Einswarden pour la ligne Bremer Afrika de Hambourg, qui était reliée à la ligne Woermann. C'était le premier nouveau navire allemand construit en Afrique de l'Ouest depuis avant la Grande Guerre. En 1926, HBAL fusionna avec la Lloyd allemande du Nord et en 1935, le navire fut transféré à Deutsche Levante Line dans le cadre de la réorganisation des compagnies maritimes allemandes et rebaptisé YALOVA 1939 désarmé à Varna. 1940 est devenu le transport Kriegsmarine. Le 28 septembre 1941, torpillé par le HMS TETRARCH au large de l'île Aghios Georgios, dans le golfe de Salamine. Le 29 septembre, à nouveau attaqué et échoué. Plus tard coulé le 3 octobre 1941. [Die Schiffe der deutschen Afrika Linien 1880-1945 par A. Kludas] [Norddeutscher Lloyd, Bremen vol.2 par Edwin Dreschel] Les deux livres contiennent une photo du navire.

WISCONSIN 1870
Le WISCONSIN était un navire de 3 238 tonnes brutes, construit par Palmer Bros & Co, Jarrow-on-Tyne en 1870 pour la ligne Guion de Liverpool. Ses détails étaient - longueur 366 pieds x largeur 43,2 pieds, tige droite, un entonnoir, deux mâts (gréés pour la voile), construction en fer, une seule vis et une vitesse de 11 nœuds. Il y avait des cabines pour les classes 76-1e, 100-intermédiaire et 800-3e. Lancé le 19/3/1870, il a commencé son voyage inaugural de Liverpool à Queenstown (Cobh) et New York le 6/7/1870. Il a été reconstruit à 3 700 tonnes vers 1874 et a effectué son dernier voyage entre Liverpool, Queenstown et New York le 22/10/1892. Elle a été démantelée l'année suivante. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.709]

WITTEKIND / IROQUOIS / LIBERTÉ 1894
Un navire de 4 755 tonneaux de jauge brute, construit par Blohm & Voss, Hambourg en 1894 pour le Norddeutscher Lloyd [Lloyd d'Allemagne du Nord] de Brême. Ses détails étaient : longueur 383,4 pieds x largeur 46 pieds, étrave droite, un entonnoir, deux mâts, deux vis et une vitesse de 13 nœuds. Il y avait un logement pour les passagers de 174-2e et 1 366-3e classe. Lancé le 3/2/1894, il a effectué son voyage inaugural de Brême à New York le 14/4/1894. Elle a effectué 11 voyages aller-retour sur ce service, le dernier commençant le 8/8/1895 et le 21/9/1895 a été transféré au service Brême - Amérique du Sud. En 1900, il a été reconstruit par Wigham Richardson, Wallsend-on-Tyne à une longueur de 446 pieds, 5 640 tonnes brutes. Le 24/2/1906, il a commencé son premier voyage de Brême à Baltimore, le 6/4/1911 Brême - Philadelphie - Galveston et le 16/6/1911 Hambourg - Québec - Montréal. Le 14/9/1912, il a navigué sur son dernier Bremen - S.Voyage en Amérique (33 voyages aller-retour), le 2/4/1914 son dernier voyage Brême - Philadelphie - Galveston et le 25/6/1914 a commencé son dernier voyage Hambourg - Québec - Montréal (4 voyages aller-retour). Il a navigué de Hambourg le 24/7/1914 pour Québec et Montréal, mais à cause du déclenchement de la Grande Guerre, il s'est détourné vers Boston et s'y est réfugié. En avril 1917, il est saisi par les autorités américaines et devient le navire du gouvernement américain IROQUOIS. En 1919, elle a été rebaptisée FREEDOM et en 1924 a été mise au rebut. [Voie maritime de l'Atlantique Nord, vol.2, p.557]

WOODVILLE 1892 O.N. 102028
2 513 g.t., 299 pi x 40,8 pi, construit en 1892 par J. Readhead & Sons, South Shields pour Woodville SS Co. (Balls & Stansfield), North Shields.
1916 Southern Whaling & Sealing Co. Ltd (R. Irvin), N. Shields.
1924 African & Eastern Trade Corp Ltd, Liverpool.
1927 VOLGAS, B. J. Andreadakis & A. Stavridis, Le Pirée.
11 janvier 1937 à terre sur l'île de Milos lors du voyage Mersin - Hambourg avec du grain et a coulé plus tard.

WOOLLOOMOOLOO 1891 / HARMONIDES 1901 / KHARTOUM 1919
3 521 tonneaux de jauge brute, 360 pieds x 44,5 pieds, un entonnoir, trois mâts, une seule vis, vitesse 10 nœuds. Construit en 1891 par Wigham Richardson, Newcastle pour le service Londres - Australie de la Blue Anchor Line de Lund. 1901 vendu à R. P. Houston & Co rebaptisé HARMONIDES. 1902 percute et coule le navire WAESLAND de la Red Star Line au large d'Anglesey. 1919 vendu à Kaye, Son & Co rebaptisé KHARTOUM. 1926 démoli à Gênes. [Flottes marchandes vol.1 par Duncan Haws]

WOOLSTON 1916 / CLAVERLEY 1900 / AILES BLANCHES 1906
O.N.112723, 3013 tonnes brutes, longueur 325 pieds x largeur 46,5 pieds, cargo à simple vis. Terminé en juin 1900 par J. Blumer & Co., Sunderland (Yard No.154) en tant que CLAVERLEY pour Claverhill SS Co (E. Haslehurst & Co), Londres. 1906 vendu à Wing Steamship Co. (N. Hallett & Co), Londres rebaptisé WHITE WINGS. 1913 vendu à Hants Steam Navigation Co (A. H. Williams & Co), Londres, rebaptisé WOOLSTON. 1916 vendu à Woolston SS Co (S. Instone & Co), Londres. Le 14 mai 1918, torpillé et coulé par le sous-marin allemand UC.52 alors qu'il était à 1,5 milles du port de Syracuse en position 37.30N 12.20E lors d'un voyage de Syracuse à Messine avec une cargaison de soufre. Le capitaine et 18 membres d'équipage ont été perdus.

WORCESTER / GLAUCUS 1863
Le WORCESTER était un navire de 1 244 tonnes brutes, construit par JB& JDVan Dusen, New York (moteurs Atlantic Works, New York) en 1863. Ses détails étaient - longueur 209,5 pieds x largeur 35,5 pieds, tige droite, un entonnoir, deux mâts , construction en bois, vis unique et une vitesse de 10 nœuds. Il y avait une capacité pour les passagers de 30-1ère, 20-2ème et 300-3ème classe. Lancé le 11 février 1863 sous le nom de GLAUCUS pour la ligne Neptune, il est acheté par l'US Navy. Après la fin de la guerre civile, elle fut vendue aux enchères et achetée par le Baltimore & Ohio Railroad, qui la mit en service entre Baltimore et Liverpool sous le nom de Baltimore & Liverpool Steamship Co. Ils la rebaptisèrent WORCESTER et le 29 novembre 1865 elle a navigué de Baltimore pour Liverpool mais est revenue à Baltimore avec des problèmes de moteur. Le 23 décembre 1865, il quitta à nouveau Baltimore et effectua son premier voyage aller-retour complet vers Liverpool. Il quitte Liverpool le 29 mai 1867 et perd son hélice, revient à Queenstown (Cobh) le 4 juin et est remorqué jusqu'à Liverpool pour réparation. Le dernier Baltimore - Liverpool - Baltimore partit le 15 septembre 1868 et le service cessa alors, le WORCESTER ayant effectué 12 allers-retours. Au cours de l'hiver 1868-9, il navigua entre Baltimore et New York et fut ensuite désarmé. En 1873, il est vendu à des propriétaires de Boston et navigue entre Boston, Halifax et l'Île-du-Prince-Édouard jusqu'en 1894, date à laquelle il est démoli à Boston. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.693]

WORDSWORTH 1899 / CAPELLA 1882
WORDSWORTH 3260 tonneaux de jauge brute, longueur 367 pieds x largeur 39,1 pieds, un entonnoir, deux mâts, une seule vis, vitesse 10 nœuds. Construit en 1882 par Andrew Leslia & Co, Hebburn-on-Tyne (moteurs par R.Stephenson & Co, Liverpool) en tant que CAPELLA pour Star Navigation Co, Liverpool (Rathbone Bros). En avant du pont, elle transportait du bétail et le pont pouvait être ouvert à l'air. Cela a été plaqué lors du transport de marchandises ordinaires. 1889 transféré à la Liverpool, Brazil & River Plate Steam Navigation Co (Lamport & Holt Ltd), rebaptisé WORDSWORTH et a commencé son premier voyage Anvers - River Plate le 4 septembre 1889. Transféré à la Société de Nav.Royale Belge Sud-Americaine (filiale de Lamport & Holt) et sous pavillon belge en 1890. Le 1er août 1902, il fait naufrage près de Bahia, au Brésil, lors d'un passage New York - Rio de Janeiro. [Lamport & Holt par P.M.Heaton] [Merchant Fleets, vol.34, Lamport & Holt par Duncan Haws]

VERS / HARBURG 1907
Le HARBURG était un cargo construit par Swan Hunter & Wigham Richardson, Newcastle en 1907 sous le nom de WORMS pour la German Australian Line. Ses détails étaient de 4 486 tonnes brutes, longueur 401 pieds x largeur 52 pieds, un entonnoir, deux mâts, une seule vis et une vitesse de 11 nœuds. En 1919, il fut cédé à la Grande-Bretagne dans le cadre du programme de réparations de guerre, racheté par ses propriétaires d'origine en 1922, il fut rebaptisé HARBURG et en 1926 fut repris avec le reste de leur flotte par Hamburg America Line. En décembre 1932, il est vendu et mis au rebut. [Flottes marchandes de Duncan Haws, vol.4, Hamburg America Line]

WURTEMBERG 1921
8829 gros tonnes, longueur 466 pieds x largeur 58 pieds, un entonnoir, quatre mâts, une seule vis, vitesse 13 nœuds, hébergement pour 16 cabines et 790 passagers de 3e classe. Construit par Bremer Vulkan, Vegesack, il a été lancé le 12 août 1921 pour Hamburg America Line et a commencé son voyage inaugural de Hambourg à New York le 14 novembre 1921. Son dixième et dernier voyage sur ce service a commencé le 7 décembre 1922 et elle a ensuite été transférée au commerce de l'Amérique du Sud. En 1935, il fut converti en un baleinier allemand de 11 767 tonnes et rebaptisé JAN WELLEM. Coulé par des destroyers britanniques à Narvik le 13 avril 1940, levé, réparé et utilisé par l'Allemagne comme navire-citerne. Endommagé à Memel en 1945, remorqué jusqu'à Kiel et démoli à Blyth en 1947. [North Atlantic Seaway, vol.1,p.416 par N.R.P.Bonsor]

WURZBOURG 1900
Le WURZBURG était un navire de 4 985 tonneaux de jauge brute, d'une longueur de 402,2 pieds x largeur de 47,1 pieds, d'un entonnoir, de deux mâts, d'une vis unique, d'une vitesse de 12 nœuds et d'un logement pour les passagers de 31-2e et 1 012-3e classe. Lancé le 25 septembre 1900 par Bremer Vulkan, Vegesack pour le North German Lloyd, Brême, il a commencé son voyage inaugural de Brême à Baltimore le 8 décembre 1900. Il a ensuite effectué un seul aller-retour entre Brême et Galveston, avant d'être transféré sur le service Brême - Suez - Extrême-Orient le 2 mai 1901. Il a commencé son dernier voyage sur cette route en octobre 1903 et le 23 avril 1904 a commencé son premier Brême - La voile en Amérique du Sud. Sa première des trois traversées Brême - New York a eu lieu le 13 février 1906 et sa dernière le 12 mars 1907. Elle a ensuite été utilisée sur le service de l'Amérique du Sud, commençant son dernier voyage le 30 mai 1914. Saisi par le Portugal aux îles du Cap Vert en 1916, il est rebaptisé SAO VICENTE et effectue deux traversées Lisbonne - Açores - New York pour Transportes Maritimos do Estado en 1921. En 1925 il devient LOANDA pour la Cia Colonial et est démoli en Italie en 1938. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par NRPBonsor, vol.2, p.564]

WYANDOTTE 1917 - voir WILLEHAD 1893

WYOMING 1870
Le WYOMING a été construit en 1870 par Palmer Bros & Co, Jarrow-on-Tyne pour la ligne Guion. C'était un navire de 3 238 tonneaux de jauge brute, d'une longueur de 366,2 pieds x largeur de 43,2 pieds, d'une étrave droite, d'un entonnoir, de deux mâts (gréés pour la voile), d'une construction en fer, d'une seule vis et d'une vitesse de 11 nœuds. Il y avait des logements pour les passagers de 76-1ère, 100-classe intermédiaire et 800-3ème. Il a quitté Liverpool pour son voyage inaugural vers Queenstown (Cobh) et New York le 25/11/1870. En 1874 (ou avant), il a été reconstruit à 3 729 tonnes et le 19/11/1892 a commencé sa dernière traversée Liverpool - New York. Il a été mis au rebut en 1893. [North Atlantic Seaway by N.R.P.Bonsor, vol.2, p.709]

XENIA 1895
XENIA. Ce navire appartenait à la Scandinavian-American Line, Copenhague (DFDS). C'était un navire de 2455 tonneaux de jauge brute, d'une longueur de 306 pieds x largeur de 40 pieds, d'un entonnoir, de deux mâts, d'une seule vis et d'une vitesse de 10 nœuds. Principalement un cargo, elle avait un logement pour 6 passagers. Construit par Lobnitz & Co, Renfrew, il a été livré à DFDS le 4 septembre 1895 et de 1895 à 1897 a été utilisé sur le service Saint-Pétersbourg - Riga - Copenhague - Anvers - Méditerranée - Odessa. De 1896 à 1903, il a navigué sur la liaison Copenhague-Amérique du Nord, principalement vers le golfe du Mexique, mais aussi vers les ports de la côte atlantique. Le 1er février 1903, lors d'un voyage de Newcastle à Boston avec une cargaison de charbon, il s'échoua lors d'un coup de vent et de neige et fit naufrage sur des rochers à Scourse of Cruden, en Écosse, faisant deux morts.
[DFDS 1866-1991 par S. Thorsoe]

YALE / LEVIER 1906
Le YALE a été lancé le 1er décembre 1906 par la Delaware River Company et a été l'un des deux premiers vapeurs à turbine américains. C'était un navire de 3 731 tonneaux de jauge brute, deux cheminées et deux mâts, trois hélices et une vitesse de 22,5 nœuds. Conçu pour le service express du New York - Boston , il a en fait commencé son premier voyage commercial de Boston à St John, NB. Il a commencé le service NY - Boston le 9 septembre 1907, puis est allé de New York à la côte du Pacifique en 1910 et a été vendu à la Pacific Navigation Co. de San Francisco. Il est retourné sur la côte atlantique pour le service de guerre en 1917 et a été utilisé pour transporter les troupes américaines de Grande-Bretagne sur le front français. Après la guerre, il fut acheté par la Los Angeles SS Co. et reprit du service entre Los Angeles et San Francisco. En janvier 1931, il passa sous le contrôle de la Matson Line, fut retiré du service en 1935 et désarmé à Antioche, en Californie. Il fut vendu à une entreprise de construction en 1941 et se rendit à Seattle, Sitka et plus tard au Kodiak comme navire d'hébergement pour pour les employés. Il a ensuite été acheté par l'US Navy, rebaptisé GREYHOUND et utilisé pour le transport de passagers entre les îles Aléoutiennes. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, il est retourné au chantier naval de Puget Sound et a été remis à la Commission maritime américaine et a été mis en vente. En mai 1949, il a été vendu à Walter W.Johnson Co. de San Francisco, a été remorqué à Stockton, Californie où il a été démoli entre le 25 juillet et le 17 décembre 1949. [Article de John H.Kemble, Claremont, Californie Sea Breezes Revue, juin 1951]

YEOMAN / RITA / BURNSIDE 1882
2 194 tonnes brutes, longueur 285 pieds x largeur 36,7 pieds, un entonnoir, deux mâts, une seule vis, vitesse 9 nœuds. Il s'agissait principalement d'un cargo avec un logement limité pour les passagers du salon, bien qu'un nombre considérable d'émigrants puisse être transporté lorsque l'occasion l'exigeait. Construit en 1882 par Campbell, MacIntosh & Bowstead, Newcastle pour Lund's Blue Anchor Line. Entré en service en mars 1882 sur la route Londres - Cap - Adélaïde - Melbourne - Hobart - Launceston - Sydney avec des extensions périodiques vers Suva et Levula, Fidji. 1887 remotorisé pour donner une vitesse de 10 nœuds. 1891 vendu à Vapores Serra, Bilbao, Espagne et rebaptisé RITA. 1898 saisi par l'U.S.S. YALE au large de Porto Rico pendant la guerre hispano-américaine et rebaptisé BURNSIDE. Exploité par le département de la guerre des États-Unis. 1923 mis au rebut aux États-Unis.

YOKOHAMA MARU 1912
Le YOKOHAMA MARU a été construit en 1912 par Mitsubishi Dockyard pour Nippon Yusen Kaisha de Tokyo. C'était un navire de 6 143 tonnes brutes, d'une longueur de 409 pieds x une largeur de 49 pieds, d'une double vis et d'une vitesse de 14 nœuds. Elle a navigué entre les ports japonais et Seattle entre 1912 et 1933 quand elle a été transférée au service du Pacifique Sud. Il a été coulé par un avion américain le 10.3.1942. [Paquebots du Pacifique 1927-72 par Frederick Emmons]

YORCK 1906
8901 tonneaux de jauge brute, longueur 146,55 m x largeur 17,46 m, un entonnoir, deux mâts, double vis, vitesse 14 nœuds, hébergement pour les passagers des classes 108-1, 112-2 et 1450. Construit par F. Schichau, Dantzig, il a été lancé le 10 avril 1906 pour l'Allemagne du Nord Lloyd, Brême et a commencé son voyage inaugural de Brême à New York le 23 novembre 1906. Son deuxième et dernier voyage sur cette route a commencé le 12 janvier 1907 et le 20 février 1907, il a commencé sa première navigation Brême - Southampton - Suez - Fremantle - Adélaïde - Melbourne - Sydney. Elle a fait quatre voyages sur ce service, le dernier commençant le 25 novembre 1908. Entrecoupé de ce service, il effectua de nombreux voyages de Brême à l'Extrême-Orient. Il a fait une autre navigation Brême - New York, à partir du 20 mars 1909, mais a été principalement utilisé pour des voyages en Extrême-Orient. Utilisé comme navire-hôpital pendant la Première Guerre mondiale et plus tard interné à Valparaiso. Retenu par la Lloyd allemande du Nord après l'Armistice, il fut converti en cabine, de tourisme et de 3e classe et utilisé à partir de 1922 sur le service de l'Atlantique Nord. Sa dernière traversée a commencé le 1er juin 1932 lorsqu'il a quitté Galveston pour Brême et il a été démoli à Elbing l'année suivante. [North Atlantic Seaway, vol.2,p.568 par N.R.P.Bonsor] [Norddeutscher Lloyd, vol.1 par Edwin Drechsel] [North Star to Southern Cross par John Maber]

YPIRANGA / ASSYRIE / COLONIAL 1908
Il s'agissait d'un navire de 8 103 tonneaux de jauge brute, 448,4 pieds x 55,3 pieds, un entonnoir, deux mâts, deux vis, une vitesse de 13 nœuds avec un logement pour 136-1ère et 1 049 passagers de 3ème classe. Construit en 1908 par Germaniawerft (Fried Krupp AG), Kiel pour le service Amérique du Sud de la Hamburg America Line. Son voyage inaugural de Hambourg au Brésil a commencé le 14 octobre 1908 et le 15 mars 1911, il a commencé un seul voyage aller-retour entre Hambourg et Philadelphie. Elle est ensuite transférée sur le service Hambourg - Cuba - Mexique. Abandonné à la Grande-Bretagne en 1919, il était exploité par la White Star Line et a été utilisé lors de son premier voyage pour rapatrier des troupes et a ensuite été placé sur la route australienne. Désarmé en 1920, il est ensuite réaménagé, vendu à Anchor Line en 1921 et rebaptisé ASSYRIA. Utilisé sur la route de New York jusqu'en 1925, date à laquelle il est passé à Bombay. En 1929, il fut vendu à la Cia Colonial de Navegacao, Lisbonne, rebaptisé COLONIAL et mis sur la route Lisbonne - Angola - Mozambique. Naufragé en 1950 à Campbeltown alors qu'il était remorqué par les disjoncteurs. [North Atlantic Seaway par N.R.P.Bonsor, vol.1,p.414] [South American Seaway par N.R.P.Bonsor] [Merchant Fleets par Duncan Haws, vol.9, Anchor Line]

ZAANDAM / STYRIE / JULIA LUCKENBACH 1882
3 063 tonnes brutes, longueur 324,6 pieds x largeur 38,1 pieds, un entonnoir, deux mâts, coque en fer, simple vis, vitesse 10 nœuds. Hébergement pour 500 passagers 1ère et 424-3ème classe. Construit par Nederlandsche Stoomboot Mij Fijenoord, Rotterdam, il a été lancé le 2 mai 1882 pour la Holland America Line. Son voyage inaugural Amsterdam - New York a commencé le 29 juillet 1882 et son dernier le 20 octobre 1888. Elle a ensuite été transférée au service de l'Amérique du Sud. Le 18 septembre 1890, il a commencé sa première navigation Rotterdam - New York et le 29 juin 1892 a repris les voyages Amsterdam - New York. Sa dernière navigation sur cette route a commencé le 8 mai 1897 et elle a été vendue à l'Austro Americana Line la même année et rebaptisée STYRIA. En 1902, il est allé sur la Luckenbach Line appartenant aux États-Unis et a été rebaptisé JULIA LUCKENBACH et le 3 janvier 1913 a été coulé dans la baie de Chesapeake en collision avec le SS INDRAKUALA de propriété britannique. [North Atlantic Seaway par N.R.P.Bonsor, vol.3, p.910]

ZAIDA 1900 voir KAIKOURA 1884

ZELANDIE 1869
1615 tonneaux de jauge brute, longueur 215,6 pi x largeur 35,1 pi (65,71 m x 10,7 m), navire à trois mâts, entièrement gréé, coque en fer. Construit par C. Connell, Glasgow en 1869 pour Shaw Savill & Co, il a commencé son voyage inaugural du Royaume-Uni via le Cap vers la Nouvelle-Zélande le 28 août 1869 et y est arrivé en 84 jours. Le navire était réputé pour son excellent hébergement pour les passagers, qui comprenait un salon pour femmes. En 1877, il entre en collision avec le ELLEN LAMB mais est réparé. Transféré à Shaw Savill & Albion lors de la formation de la compagnie en 1882, il fut réduit à une barque. Vendu à la Suède en 1903 et rebaptisé KALEVA en 1908. Il devint plus tard propriété de Russes et s'échoua en 1911 sur la côte du Northumberland. Elle a été enregistrée pour la dernière fois comme une barge à St. John, NB appartenant à Charles Brister & Son, Halifax, NS. [Flottes marchandes par Duncan Haws, Shaw Savill & Albion]

ZELANDIE 1875
Le ZEALANDIA était un navire de 2 730 tonneaux de jauge brute, un entonnoir, quatre mâts (gréé pour la voile), une hélice unique, une vitesse de 13 nœuds, un logement pour 170-1ère, 30-2ème et 100-3ème passagers de classe. Construit en 1875 par Elder & Co., Glasgow pour Sir William Pearce et expédié de Londres à Melbourne à la fin de 1875 sous la Colonial Line of Packets. Bien qu'appartenant nominalement à Pearce, il était exploité par la Pacific Mail S.S. Co. et utilisé sur le service de San Francisco à Auckland et Sydney. Bien que Pacific Mail soit une compagnie américaine, elle navigue sous pavillon britannique avec des officiers britanniques et des équipages chinois. En 1886, il fut vendu ou affrété à l'Oceanic S.S. Co. (Spreckles Line) et immatriculé à Hawaï. Utilisé sur la route San Francisco - Honolulu - Samoa (Pago Pago) - Auckland - Sydney jusqu'en 1890, date à laquelle il a été transféré à San Francisco - Honolulu. En 1898, il devint un transport militaire jusqu'en 1902 lorsqu'il fut rendu à ses propriétaires. 1905 vendu à C. L. Dimon, New York. 1914 vendu à Fisk Trading Co., et fait naufrage au Mersey Bar, Liverpool le 2 avril 1917. [North Star to Southern Cross par John M. Maber] [Cargoes par William L. Worden]

ZELANDIE / PALOONA 1899
2 771 tonneaux de jauge brute, vitesse 13 nœuds, il a été construit en 1899 par Gourlay Bros, Dundee sous le nom de ZEALANDIA pour Huddart, Parker & Co., Melbourne et utilisé sur le trafic de passagers de Tasman. 1908 acheté par l'Union Steamship Co. de Nouvelle-Zélande, rebaptisé PALOONA et est resté sur les services de Tasman, à l'exception de voyages occasionnels à San Francisco et aux Fidji en 1917 et 1919. Le 28 décembre 1922, il a été désarmé à Port Chalmers et en 1928 a été démantelé et coulé le long de la pierre de taupe à l'entrée du port d'Otago.

ZÉALANDAIS / MAMILIUS / MAMARI 1911
10 898 tonneaux de jauge brute, 477,5 pi x 63,1 pi, double vis, vitesse 14 nœuds, construit en 1911 par Harland & Wolff, Belfast pour le service conjoint White Star Line / Shaw Savill & Albion Line de Londres à la Nouvelle-Zélande. 30 octobre 1911 voyage inaugural à Wellington. 1913 affrété par le gouvernement de l'Australie-Occidentale en tant que transporteur d'émigrants. Juil.1917 à juin 1919 réquisitionné dans le cadre du régime de réquisition de paquebot et utilisé comme transport de troupes. 1926 transféré à la ligne Aberdeen et rebaptisé MAMILIUS. 1932 est revenu à Shaw, Savill & Albion Line rebaptisé MAMARI. 1939 vendu à l'Amirauté britannique et converti en porte-avions factice HMS HERMES. Le 4 juin 1941 a frappé une épave submergée près de Cromer après une attaque aérienne allemande et s'est échoué. Plus tard détruit par une attaque à la torpille d'un E-boat.

ZÉLANDAISE 1928
8 281 tonneaux bruts, 482,6 pi x 64,2 pi, hébergement pour passagers 6-1ère classe, construit en 1928 par Swan, Hunter & Wigham Richardson, Newcastle pour le service Royaume-Uni - Australie de Shaw, Savill & Albion Line.17 janvier 1941 torpillé et coulé par temps orageux, trois jours en partance de Liverpool pour Panama et Brisbane. Toutes les mains étaient perdues.

ZELE 1864
Le ZEALOUS était un navire de 613 tonnes brutes, longueur 230 pieds x largeur 27,1 pieds, coque en fer, deux entonnoirs, deux mâts (gréés pour la voile), propulsion latérale par roue à aubes, vitesse 14 nœuds. Construit par John & William Dudgeon, Cubitts Town, Londres en 1864, il a été le premier navire à être construit pour la Great Eastern Railway Co. après sa formation. Enregistré à Harwich, il a ouvert le service de G.E.R à destination de Rotterdam le 14 juin 1864. Le 1er août 1864, il a inauguré le service réservé aux passagers de Harwich (Town Quay) à Anvers. En 1866, un train de chargement a été installé à l'avant et un derrick monté sur le mât de misaine. Équipé de nouvelles chaudières en 1873, il a été mis au rebut en 1887. [Merchant Fleets, vol.25 par Duncan Haws ISBN 0-946378-22-3 (contient un petit dessin au trait du navire)]

ZEELAND / NORTHLAND / MINNESOTA 1901
11 905 tonneaux de jauge brute, longueur 561,6 pieds x largeur 60,2 pieds, deux entonnoirs, quatre mâts, double vis, vitesse 15 nœuds, hébergement pour passagers de classe 342-1e, 194-2e et 626-3e. Lancé le 24 novembre 1900 par John Brown & Co., Glasgow sous le nom de ZEELAND pour la Red Star Line, il était enregistré sous pavillon britannique. 13 avril 1901 premier voyage Anvers - New York, 5 mars 1910 dernier voyage Anvers - Douvres - New York. 19 avril 1910 affrété à White Star Line et a commencé les traversées Liverpool - Boston. Il a effectué sa quatorzième et dernière navigation sur ce service en septembre 1911 et le 21 octobre 1911 a repris les traversées Anvers - Douvres - NY pour la Red Star Line. 13 juillet 1912 transféré au registre belge mais continua le même service. Le 18 juillet 1914, il a commencé son dernier voyage sur cette route et le 11 septembre 1914, il est revenu sous pavillon britannique et a commencé les voyages Liverpool - NY. Affrété à la White Star-Dominion Line, il fut utilisé à partir de novembre 1914 sur le service Liverpool - Québec - Montréal. Déc.1914 Liverpool - Halifax - Portland. Son dernier voyage sur ce service a commencé en janvier 1915 et il a ensuite été transféré à l'International Navigation Co., Liverpool et rebaptisé NORTHLAND. Mar.1915 affrété à White Star - Dominion Line pour leurs liaisons Liverpool - Halifax - Portland et Liverpool - Québec - Montréal jusqu'à ce qu'il devienne un transport de troupes. En août 1916, il reprit les mêmes services pour White Star - Dominion Line jusqu'en février 1919, date à laquelle il fut affrété par American Line et navigua entre Liverpool et Philadelphie pour quatre voyages aller-retour. Le 18 août 1920, il reprit le service Anvers - Southampton - NY sous le nom de ZEELAND sous pavillon britannique pour la Red Star Line, commençant son dernier voyage le 8 octobre 1926. 1927 vendu à Atlantic Transport Line, rebaptisé MINNESOTA et équipé de logements de classe touriste uniquement. 30 avril 1927 premier voyage Londres - NY. 21 sept.1929 dernier voyage Londres - NY. 1930 mis au rebut à Inverkeithing. [North Atlantic Seaway, vol.2, p.855 par N. Bonsor]

ZELANDIE 1910
7 995 tonnes brutes, longueur 440 pi x largeur 55,7 pi (134,10 m x 16,97 m), un entonnoir, deux mâts, double vis, vitesse 14 nœuds. Hébergement pour les passagers 118-1ère, 114-2ème et 998-3ème classe. Construit par A.Stephen & Sons, Glasgow, il a été lancé le 26 avril 1910 pour Royal Holland Lloyd (Koninklijke Hollandsche Lloyd). Son voyage inaugural d'Amsterdam aux ports d'Amérique du Sud a commencé le 21 juillet 1910 et il a continué ce service jusqu'en mars 1918, date à laquelle il a été réquisitionné par le gouvernement américain. Remis au service néerlandais en 1919, il a été désarmé en février 1935 et mis au rebut l'année suivante. [South Atlantic Seaway by N.R.P.Bonsor]

ZÉPHYR (2) 1860
Longueur 210 pieds x largeur 28 pieds, coque en fer, un entonnoir, trois mâts, une seule vis, construit à Waterford en 1860 pour la Waterford Steamship Co qui assurait des services de Waterford à Bristol et Liverpool. Elle a sombré dans le canal de Bristol en septembre 1889. Informations tirées de « Irish Passenger Steamship Services, vol.2 » de D.B.McNeill. ISBN 0-7153-5248-2

ZEPPELIN / ORMUZ / DRESDE 1914
14 588 tonnes brutes, longueur 550 pieds x largeur 67,3 pieds, deux entonnoirs, deux mâts, double vis, vitesse 15 nœuds. Hébergement pour 200 cabines, 350 touristes de 3e cabine et 600 passagers de 3e classe. Construit par Bremer Vulkan, Vegesack, il a été lancé pour le Lloyd allemand du Nord le 9 juin 1914 sous le nom de ZEPPELIN. Abandonné à la Grande-Bretagne en 1919, il a navigué pour la ligne d'Orient sous le nom d'ORMUZ et a été racheté par NGL en 1927 et rebaptisé DRESDE. Le 5 août 1927, il a commencé son premier voyage de Brême à Southampton, Cherbourg et New York et a commencé son dernier voyage sur ce service le 7 septembre 1933 lorsqu'il a quitté Brême pour Cherbourg, Galway et New York. Par la suite utilisé pour la croisière, il s'est échoué près de Haugesund, en Norvège, le 20 juin 1934 et le jour suivant, il s'est incliné et a coulé avec la mort de quatre personnes. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.572]

ZIBENGHLA 1900 - voir TONGARIRO 1883

ZIETEN / TUNGUE 1902
8 066 tonneaux de jauge brute, longueur 143,15 m x largeur 16,95 m, un entonnoir, deux mâts, double vis, vitesse 14 & frac12 nœuds, hébergement pour 104-1ère, 97-2ème et 1 700-3ème passagers.
Construit en 1902 par F. Schichau, Dantzig pour le Lloyd allemand du Nord, Brême, il effectua un seul aller-retour jusqu'à New York en janvier 1903 et fut ensuite transféré sur les routes d'Australie et d'Extrême-Orient. En 1907, il reprend ses services dans l'Atlantique Nord jusqu'en mai 1914, date à laquelle il quitte Breman pour l'Australie. En août 1914, il accompagna le croiseur allemand SMS KONIGSBERG dans l'océan Indien et le 5 septembre 1914, il fut désarmé au Mozambique. Février 1916 saisi par les autorités portugaises et rebaptisé TUNGUE. Géré par Transportes Maritimos do Estado, Lisbonne. 1917 affrété en Grande-Bretagne et le 27 novembre 1917 a été torpillé et coulé par le sous-marin allemand UB.31 alors qu'il était à 120 milles au nord de Port-Saïd lors d'un voyage de Karachi à Milos. [Voie maritime de l'Atlantique Nord par N.R.P.Bonsor, vol.2, p.566]

TheShipsList®™ - (Swiggum) Tous droits réservés - Copyright © 1997-présent
Ces pages peuvent être librement liées mais non dupliquées de quelque manière que ce soit sans le consentement écrit de .
Dernière mise à jour : 10 mars 2009 et maintenue par et M. Kohli


Les anniversaires d'aujourd'hui

Acteur-réalisateur Clint Eastwood (Peau brute) a 91 ans.

Chanteur Pierre Millefeuille de Pierre, Paul et Marie a 83 ans.

claviériste Augie Meyers des Texas Tornadoes et le Sir Douglas Quintet est de 81.

Actrice Sharon Gless (Cagney et Lacey, Burn Notice, Queer as Folk) a 78 ans.

Née à Vancouver, Vicki Gabereau, animatrice de talk-shows à la radio et à la télévision, a 75 ans.

Acteur Tom Bérenger (October Road, Peacemakers) est de 72.

Acteur Grégory Harrison (Trapper John M.D., One Tree Hill, Falcon Crest, Logan’s Run, Safe Harbor) a 71 ans.

Acteur Jack Gilpin (Une vie à vivre) a 70 ans.

Actrice Susie Essman (Curb Your Enthusiasm, Baby Boom) a 66 ans.

L'acteur né à Tacoma, Kyle Secor (Homicide:Life on the Street,Commander in Chief,Veronica Mars, Confess) a 64 ans.

Actrice La mafia rom (Pretty Little Liars, Nip/Tuck, Profiler) a 63 ans.

Acteur Tommy Hinkley (Mad About You, Teen Angel) a 61 ans.

Acteur Don Harvey (The Deuce, Hôpital général) a 61 ans.

Comédien Chris Elliott (E'body Loves Raymond, Schitt's Creek, Get a Life, Late Night w/David Letterman) a 61 ans.

Actrice Léa Thompson (Transformée à la naissance, Caroline dans la ville) a 60 ans.

Animateur/producteur de télévision Patti Étranger (The Millionaire Matchmaker) a 59 ans.

Acteur Sébastien Koch (Patrie) a 59 ans.

Le chanteur montréalais Corey Hart a 59 ans.

Le musicien/acteur né en Ontario Hugh Dillon (X Company, Flashpoint, comté de Durham) a 59 ans.

Rappeur enfant givre a 57 ans.

Rappeur DMC de Run-DMC est de 57.

Comédienne/porte-parole commerciale Brooke Boucliers (Lipstick Jungle, Soudainement Susan) a 56 ans.

Producteur de télévision et animateur Phil Keoghan (La course incroyable) a 54 ans.

Bassiste country Ed Adkins de The Derailers est de 54.

Acteur Andrew T. Lee (Hôpital général) a 53 ans.

Actrice Alison Pargeter (EastEnders) a 50 ans.

Actrice Archie Panjabi (La bonne épouse, Blindspot) a 49 ans.

Bassiste de jazz Christian McBride a 49 ans

Actrice Ara Celi (Tous mes enfants) a 47 ans.

Actrice Merle Dandridge (Greenleaf, The Night Shift, Sons of Anarchy) a 46 ans.

Acteur Colin Farrell (Ballykissangel) a 45 ans.

Joueur de trompette Scott Klopfenstein de Reel Big Fish est de 44.

Acteur Eric Christian Olsen (NCIS : Los Angeles, The Loop, Get Real) a 44 ans.

Le batteur Andy Hurley de Fall Out Boy a 41 ans.

Acteur Jonathan Tucker (Royaume, Parentalité, Justifié, Black Donnellys) a 39 ans.

Acteur Lee Majdoub (Agence de détective holistique de Dirk Gently) a 39 ans.

Actrice Zana Marjanovic (Légendes) vaut 38.

Acteur Richard Riddell (La Terreur, Scott & Bailey) a 37 ans.

Actrice Justine Cotsonas (Sneaky Pete, As The World Turns) a 36 ans.

L'actrice née en Ontario Melissa McIntyre (Degrassi: The Next Generation, Redwall) a 35 ans.

Rappeur Flamme Waka Floka a 35 ans.

Acteur Curtis Williams (Le Parent ‘Hood) a 34 ans.

Actrice Meredith Hagner (Search Party, Royal Pains, Men at Work, As the World Turns) a 34 ans.

Actrice Justine Lupé (M. Mercedes, Madame la Secrétaire, Cristela, Harry's Law) a 32 ans.

Chanteuse/actrice/chanteuse Philippe Soo (Smash) a 31 ans.

Personnalité tv Farrah Abraham (Maman adolescente) a 30 ans.

Chanteur Normani Hamilton de la cinquième harmonie est de 25.


Étude de la protéine de choc thermique liée à la réponse au stress cellulaire hsp70/Hsp70 et transporteur multixénobiotique abcb1 chez les amphipodes d'eau douce de Sibérie après exposition au cadmium

Induction de gènes de réponse au stress hsp70 et abcb1 et la protéine Hsp70 par le chlorure de cadmium (CdCl2) a été explorée chez des espèces d'amphipodes avec différentes stratégies d'adaptation au stress de la région du lac Baïkal. Sur la base des concentrations létales (LC), les sensibilités au CdCl2 ont été classés (CL50 sur 24 h – mg/L de CdCl2): Gammarus lacustris (1.7) < Eulimnogammarus cyaneus (2.9) < E. verrucosus (8.3) < E. vittatus (18.2). Les diènes conjugués indiquant une peroxydation lipidique ont été significativement augmentés de 5 mg/L de CdCl2 (exposition de 24 heures) uniquement en G. lacustris et E. cyaneus. Après traitement avec 0,54 – 5,8 mg/L de CdCl2 hsp70 les niveaux de transcription étaient plus élevés chez les espèces toxicologiquement plus sensibles. La relation entre les concentrations d'exposition et les valeurs de CLx a révélé que dans l'ensemble des espèces, les augmentations de hsp70 les niveaux de transcrits étaient comparativement faibles (jusqu'à 2,6 fois) jusqu'à la CL50 à des valeurs de CLx plus élevées hsp70 l'induction était plus prononcée (jusqu'à 9,1 fois par 5 mg/L de CdCl2 (≙LC70) dans E. cyaneus). En revanche, abcb1 les inductions ne correspondaient pas à CdCl2 Valeurs LCx à travers les espèces abcb1 l'induction était la plus élevée (4,7 fois) dans E. verrucosus par 5,0 mg/L de CdCl2 (≙LC45, exposition de 24 heures). Induction des réponses des gènes de stress par le CdCl létal2 les concentrations indiquent que chez les amphipodes ils sont plutôt insensibles.


Voir la vidéo: Julia Lange TV Interview with English Subtitles on ARTE