HMS Panther (1897)

HMS Panther (1897)

HMS Panther (1897)

HMS Panthère (1897) était un destroyer de classe B qui a servi dans les eaux méditerranéennes et nationales avant la Première Guerre mondiale, et avec la septième flottille de destroyers sur le Humber de 1914 à 17, puis la flottille de défense locale Nore et enfin la sixième flottille de destroyers à Douvres .

Les Panthère a été commandé dans le cadre du deuxième lot de destroyers de 30 nœuds construits par Laird. Comme le premier lot, le deuxième lot de 30 nœuds Laird étaient des versions agrandies de leurs 27 nœuds (HMS Banshee, HMS Concours et HMS Dragon), qui étaient à leur tour une version agrandie de leurs prototypes de destroyers de première génération (HMS Furet et HMS Lynx). Ils disposaient de quatre chaudières Normand en deux fourneaux, avec les prises à chaque extrémité, les chaudières à côté et l'espace de travail au milieu. La salle des machines était placée entre les cales avant et arrière. Les 30 noueurs utilisaient des moteurs à triple expansion à quatre cylindres, avec deux cylindres à basse pression. Ils ont été critiqués en service pour leurs grands rayons de braquage, mais ont été considérés comme fortement construits. Tous les six ont servi tout au long de la Première Guerre mondiale.

Un tube lance-torpilles était transporté entre les deuxième et troisième cheminées, et le second entre la cheminée arrière et le canon arrière de 6 livres. Ils ont été construits avec une table à cartes et une plate-forme de boussole entre les premier et deuxième entonnoirs et une table à cartes sur la plate-forme de 12 livres.

Carrière d'avant-guerre

Les Panthère a été posée le 19 mai 1896 et lancée le 21 janvier 1897.

Le jeudi 8 juillet 1897, il a atteint une vitesse moyenne de 30,57 nœuds sur six passages sur le mile mesuré à Skelmorlie lors de ses essais de consommation de charbon, et de 30,17 nœuds sur trois heures. Le Naval Annual de Brassey de 1898 a donné une vitesse de 30,16 nœuds pour les trois heures d'essai.

Les Panthère fut accepté dans la Royal Navy en janvier 1898.

En mai 1900, l'un de ses membres d'équipage, J. Keane, s'est noyé lors d'une visite à Birkenhead lors d'une croisière d'entraînement.

En avril 1901, il était l'un des huit destroyers du commandement de Devonport à visiter Manchester, voyageant jusqu'à la ville en remontant le Ship Canal. Comme on pouvait s'y attendre, la visite a suscité beaucoup d'intérêt dans le public et des foules sont venues voir les navires remontant le canal et amarrés à Manchester.

Jusqu'en 1902, le Panthère faisait partie de la flottille de Devonport, l'une des trois flottilles qui contenaient tous les destroyers basés à domicile.

Les Panthère participe aux manœuvres navales de 1900, lorsqu'il fait partie de la division Devonport de la flotte B, la flotte défensive. La flotte A était plus petite, mais attendait des renforts de la Méditerranée, suggérant que l'ennemi potentiel à ce stade était la France.

Les Panthère participa aux manœuvres navales de 1901, qui débutèrent fin juillet. Celles-ci impliquaient deux flottes - la flotte B a commencé dans la mer du Nord et avait pour tâche de maintenir la Manche ouverte au commerce. La flotte X a commencé au large de la côte nord de l'Irlande et avait pour tâche d'arrêter le commerce dans la Manche. Les Panthère faisait partie de l'escadron C, une force de destroyers de Devonport qui a rejoint la flotte B. C'était la première fois que les deux parties dans les exercices annuels avaient reçu une force égale de destroyers. Les exercices se sont terminés par une victoire de la flotte X. Les forces de destroyers n'ont pas été à la hauteur des attentes, que ce soit en attaque à la torpille ou en éclaireurs.

De 1902 à 1906, il a servi avec la flottille de destroyers méditerranéens, où de nombreuses techniques d'opérations de destroyers ont été développées.

En 1906-1907 le Panthère faisait partie de la 2e flottille de destroyers de la flotte de la Manche, de plus en plus considérée comme la partie principale de la flotte de combat britannique alors que l'Allemagne remplaçait la France comme ennemi potentiel.

En 1907-1909 le Panthère faisait partie de la 2e flottille de destroyers de la Home Fleet, basée au Nore avec un effectif complet.

En 1909-1912, il faisait partie de la 5e flottille de destroyers à Devonport. Cela faisait partie des 3e et 4e divisions de la Home Fleet, et elle avait un effectif réduit.

À partir de 1912, il était avec la 7e flottille de destroyers, toujours à Devonport. C'était l'une des flottilles de patrouille nouvellement formées, la retirant de la flotte de combat principale.

En juillet 1914, il faisait partie de la septième flotte de patrouille à Devonport, qui faisait partie de la deuxième flotte de la Home Fleet.

Première Guerre mondiale

En juillet 1914, le Panthère faisait partie de la grande septième flottille de patrouille, basée à Portsmouth.

En août 1914, la flottille fut transférée sur le Humber, mais ses navires étaient dispersés le long de la côte est, surveillant les raids allemands ou les forces d'invasion. Les Panthère et le Renarde étaient basés à Gorleston, sur la côte est de Norfolk. Le rôle de la flottille en temps de guerre était de patrouiller la côte est, de rechercher des sous-marins et des mines, d'escorter des navires individuels et de réagir à toute menace potentielle. Les navires de la flottille ont eu une guerre occupée mais souvent plutôt sans papiers.

En novembre 1914, le Panthère avait été déplacé vers le nord, à la base de patrouille n ° 3, Grimsby, où elle servait aux côtés de la colombe, épine et quatre torpilleurs, toujours dans le cadre de la septième flottille de destroyers.

En juin 1915, le Panthère était l'un des dix destroyers de la septième flottille de destroyers basés sur le Humber.

En janvier 1916, le Panthère était basé sur le Humber dans le cadre de la septième flottille de destroyers, et venait de terminer des réparations.

En octobre 1916, le Panthère était l'un des dix-neuf destroyers de la septième flottille de destroyers et était basé sur le Humber.

En janvier 1917, le Panthère était l'un des dix-huit destroyers de la septième flottille de destroyers sur le Humber.

En juin 1917, le Panthère était sur le point de passer de la septième flottille de destroyers à la flottille de défense locale de Nore, dans le cadre d'une réorganisation générale des forces sur la côte est.

En janvier 1918, le Panthère était l'un des douze destroyers de la flottille de défense locale de Nore.

En juin 1918, le Panthère faisait partie de l'énorme sixième flottille de destroyers à Douvres, mais il était l'un des douze destroyers de la flottille subissant alors des réparations.

En novembre 1918, le Panthère était encore en réparation à Douvres.

En février 1919, il faisait partie d'un grand nombre de destroyers temporairement basés à Portsmouth.

Les Panthère a été vendu pour démolition en juin 1920.

Commandants
-Avril 1901- : Lt et Commandant A.K. Macrorie

Déplacement (standard)

355t

Déplacement (chargé)

415t

Vitesse de pointe

30 nœuds

Moteur

Varier

Longueur

218 pieds oa
213 pieds par personne

Largeur

21,5 pieds

Armement

Un canon de 12 livres
Cinq canons de 6 livres
Deux tubes lance-torpilles de 18 pouces

Complément d'équipage

Posé

19 mai 1896

Lancé

21 janvier 1897

Complété

janvier 1898

Brisé

1920

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale